Ma vie de chomeuse

Mobilité et chômage ne font pas bon ménage!

Pour information : c’est un texte que j’ai aussi envoyé à Agoravox, je ne sais pas si il sera accepté par l’équipe de modération. Je vous le partage ici.

La mobilité pour retrouver un emploi, voilà une option que l’on propose régulièrement. Ca vient après le conseil de passer des concours, de se former, d’élargir son domaine de recherche, de prendre des petits boulots, … Changer de région, aller vers un pole économique plus attractif, là où se trouve le travail.

Une option que j’ai longtemps refusé, attachée à mon territoire, ce lieu où se trouve ma famille, mes repères, mon « confort ». Au début de cette année 2018, après un gros travail sur moi, un gros travail personnel, l’idée a pourtant fait son chemin en moi. L’évidence que dans mon département désertique, continuer à envoyer des candidatures spontanées aux mêmes entreprises, répondre aux mêmes offres et se contenter d’un petit contrat d’un mois quand un se présente, ce n’était plus possible. L’envie de vivre, d’avancer, de grandir, peut-être même construire une vie.

Alors j’ai élargi ma zone géographique à 150km autour de chez moi. Pour ne pas être trop loin mais regrouper des pôles économiques qui me semblaient intéressants. Et un lieu se démarque assez vite par les offres dans mon domaine assez fréquentes, intéressantes. J’ai donc concentré mes efforts sur ce lieu. Je suis hors de mon département, hors de ma région, mais peu importe, je ne suis pas si loin de chez moi que ça.

J’ai l’idée folle de répondre à l’offre d’un centre de formation pour une alternance. Après tout, l’alternance, c’est du boulot et la possibilité de mettre une formation plus récente sur mon CV n’est pas pour me déplaire. A 37 ans, je ne me fais pas vraiment d’illusion non plus, je ne suis intéressante pour aucun employeur. Mais je me lance dans ce projet en parallèle de ma recherche d’un CDD longue durée ou d’un CDI.
Je pense aussi à me reconvertir, mon domaine professionnel étant saturé. Donc je répond à une autre offre dans ce but là.
Quatre mois plus tard, résultat nul. Nous sommes en août, je ne pense pas trouver un employeur pour la rentrée de septembre, je n’ai que des réponses négatives aux offres auxquelles je réponds, lorsque j’ai des réponses. Soit, je voulais trouver un emploi avant de chercher un logement, et la démarche inverse, ça donne quoi ?

Etant au RSA, je contacte mon assistante sociale de secteur (je suis suivie uniquement par Pole Emploi), vu le pataquès qu’on nous fait sur la mobilité, il doit bien y avoir des aides pour déménager.
Et bien non. Je suis ressortie de mon entretien plus déprimée que jamais, plutôt que d’être soutenue, je me suis sentie enfoncée et avec une seule solution qui semble s’imposer : ton avenir, ma fille, est de rester là où tu es avec ton RSA.
J’ai contacté une association d’aide aux précaires. On débute juste mais visiblement là aussi, le fait que je ne sois pas déjà sur place pose un soucis.

Alors, je me demande, comment fait on pour être mobile si les démarches sont si difficiles. Je ne me fais aucune illusion sur mon profil : mon CV est un gruyère, mes formations assez légères (mais on fait ce qu’on peu quand on doit piocher parmi l’offre d’un département en déclin), mon profil n’est donc pas du genre à faire qu’un employeur va me vouloir moi plutôt que quelqu’un d’autre, j’en ai conscience.
Sur la masse de candidatures envoyées, je pensais malgré tout que je décrocherais des entretiens. Autre que pour cette piste de reconversion qui finalement n’aura rien donné ou pour des réunions de centres de formation (ça ce n’est pas très dur à atteindre).
Le fait de ne pas être déjà sur place semble un réel soucis. Pour tout. Se faire aider, trouver un travail. Trouver un logement. Mais sans travail pas de logement, sans logement plus dur de trouver un travail.

Alors la mobilité, oui, mais comment ?

edit : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/mobilite-et-chomage-ne-font-pas-206766

Publicités

21 réflexions au sujet de « Mobilité et chômage ne font pas bon ménage! »

        1. C’est le week end donc rien lol Je ne crois plus aux miracles. J’ai eu envie d’y croire, je me suis jetée dans ce projet à fond, j’ai inondé de lettres de motiv tout Clermont.
          Pas de taf chez moi, pas possible d’en trouver ailleurs.

          J'aime

    1. Je suis à bout d’idée mon petit chat. Je passe mes journées à pleurer devant l’impasse que constitue ma vie, enfermée seule dans ma chambre, à devoir expliquer que je sors la bouteille de soda du frigo non parce que j’ai chaud mais parce que je veux boire un truc sucré, que si je ne mange pas de ça c’est parce que je n’en veux pas, et à être terrifiée de ne pas avoir de séance de fessées avant bien longtemps.

      Aimé par 1 personne

      1. J’avais tenté d’écrire au président de la République dans un moment de désespoir, on m’avait renvoyée vers Pôle emploi et les concours de la fonction publique; mais ça soulage sur le moment.
        En tous cas, je suis désolée pour toi. D’après ce que tu dis, peut-être que te trouver un studio (c’est ce que j’avais en quittant mes parents étant au Rsa, je ne pouvais pas aller au-delà d’un certain montant et je n’y ai pas été malheureuse malgré le manque de place et le fait que dans une grande ville les logements sont hors de prix (ce qui n’est pas normal); ceci dit, je préférais ça que de rester chez mes parents) pour être autonome sera un bon début? Et tenter une cagnotte en ligne?

        Bon courage et bonne chance.

        J'aime

          1. J’avais un 25 m2 (avec une micro terrasse et une pièce principale) mais bien agencé (et à l’époque peu de meubles). Ca parait petit et ça l’est mais avec un peu d’organisation, au moins, on a la liberté de faire ce qu’on veut quand on veut et recevoir qui on veut. J’étais dans une grande ville donc en gros, je vivais avec les APL. Je réfléchis à déménager et malheureusement, ce sera pareil (même si en visant des petites villes, je trouve des 35 m2 pour 400 € max ce qui est plus que correct).
            Ca se trouve et rien ne t’empêche de faire une demande HLM au cas où en arguant que tu es au rsa avec un loyer qui pèse sur ton budget/ en vivant chez tes parents avec qui les relations sont difficiles (et éloignée des grandes villes si je ne me trompe pas) ce qui nuit à ta recherche d’emploi et en ne faisant pas la fine bouche sur les quartiers (c’est ce que j’ai fait en mettant ok pour tout sauf quelques ensembles d’immeubles dans des quartiers où je ne voulais pas aller; eux-même m’avaient dit que c’était super car je n’étais pas difficile et que du coup, ce serait assez rapide (et ça a dû mettre moins de 6 mois)). Sachant qu’il est plus facile de déménager en étant déjà locataire hlm (demande de mutation) que d’y entrer. Et les loyers, ça n’a rien à voir du tout par rapport au privé qui soyons honnête est hors de prix, il n’est pas normal de mettre un smic pour avoir une surface correcte. Tu ne perds rien à déposer une demande et si tu changes d’avis, rien ne t’empêche de refuser.

            J'aime

            1. J’ai fait une demande de logement social début juin. J’ai peur que d’être hors département me fasse systématiquement passer après les locaux.

              Je cherche pas un palace non plus, j’ai juste peur de ne pas réussir à gérer financièrement. C’est ce qui me freine le plus. D’ailleurs je chercherais pas forcément plus grand avec un taf, surtout au début. Voir comment je gère, je m’en sors et tout.

              J'aime

  1. sinon tu as vérifié si tu as la possibilité là ou se,trouve ta zone de recherche d’ouvrir une boite postale ou quelque chose comme sa? J’avais vu une fois que les sans abris faisait sa pour pouvoir percevoir le rsa et une fois que tu as le job, tu pourras trouver une colocation ou quelque chose comme sa?

    Je sais que sa doit,te saouler les conseils de ce type mais c’est de bon coeur ❣

    Aimé par 1 personne

    1. Ben tu vois, c’est une option que j’envisageais pour avoir une adresse là bas. Mais ça suppose donc d’aller relever le courrier chaque semaine au risque d’y aller pour rien. et d’être considérée comme sdf justement et donc peut-être pas super engageant pour un employeur.

      J'aime

      1. Ok , je vois je comprend, pas facile en effet si personne ne te donne ta chance, ne te tend pas la main.
        Quand j’ai commencé à travailler, j’avais du mal aussi car pas d’expèrience jusqu’au jour ou un employeur à bien voulu me donner ma chance. Ce ne fut pas sans mal.

        Il va falloir prendre ton mal en patience, et niveau petite annonce sur « particulier à particulier », t’as réussi à avoir des retours niveaux appart?

        Aimé par 1 personne

        1. J’ai pas encore vraiment contacté pour des appart. Sauf un mais c’est par agence donc je pense que ça va pas le faire. J’ai peur de pas m’en sortir financièrement en fait.

          J'aime

          1. Je suis dans le même cas que toi, je gagne 1500 € mais dans la,régions parisienne c’est 600€ par mois si t’enlève tout les à cotés, impots etc, j’ai peur de pas m’en sortir et de vivre pour le loyer. Surtout quand on a personne de notre entourage pour nous donner le petit coup,de pouce. çà fait vraiment saut dans le vide lais je me dis,que tot ou tard je vais pas y échapper…

            Aimé par 1 personne

          2. J’imagine que tu as etabli un budget. Qu’est-ce que tu peux te permettre avec ce que tu as pour le moment?
            Est-ce que faire des extras genre sorties d’école ou aide aux devoirs pourraient t’aider?
            C’est juste des idées…

            Aimé par 1 personne

  2. Salut !
    Je lis tes articles et je suis touché parce ce que je lis parfois ca donne envie d’aider. J’ai l’impression que tu cherches dans l’administratif je ne sais pas si tu as deja tenter mais les centres de gestions propose des formations gestion de l’administration territoriale avec des stages. Suite a cette formation tu rentres dans ce quon appelle le service mission temporaire. Au debut effectivement tu fais des petites missions il en suffit d’une pour que tu sois garder et que tu sois stagiairisé ce qui a été le cas pour moi. Si jamais ça t’intéresse renseigne toi.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s