Ma vie de chomeuse

La suite bis

Ce matin, je vous parlais de ma conseillère Pole Emploi. Je vais faire un point de ce que m’a dit l’assistante sociale.

Donc je l’ai vu hier et je l’ai eu au téléphone cet après midi (à ma demande), essentiellement pour savoir quelles aides, une personne au RSA pouvait percevoir pour déménager. Alors je ne sais pas comment elle est avec les autres personnes qui vont la voir, mais d’un coup, j’avais face à moi une montagne de fatalisme pas prête à se creuser la tête pour trouver des idées auxquelles je n’aurais pas pensé.

  • la seule aide qu’elle est sure de pouvoir m’obtenir est une aide ponctuelle de max 150€ pour m’aider à manger vu que mon RSA servirait à payer loyer, caution, garantie. Déjà, je me suis abstenue de lui voler dans les plumes mais elle doit pas trop connaitre le montant d’un RSA et le montant d’un loyer. Et je cherche pas un palace (pas une cage à lapin non plus, quoique pour débuter ma foi, je commence à me résigner). Donc si avec un RSa je paie tout ça, elle dois vite me dire où chercher un logement si peu cher. Parce qu’un RSA, c’est 480€ hein.
  • elle a évoqué les foyers jeunes travailleurs. J’avais déjà envisagé la piste, mais impossible de savoir si ils font des dérogations pour les plus de 30 ans qui auraient besoin d’un logement plus ou moins en urgence. Jeune, je ne le suis plus donc de base, je ne suis plus le public cible des FJT
  • Prendre une chambre chez l’habitant en échange de services. Alors si on est sur que la situation ne dure pas plus de 2 mois, moi je veux bien, mais heu, je veux un chez moi, pas passer de chez à mère à chez un inconnu
  • Le Fond solidarité logement. Mais alors, ce qu’elle met des freins et des barrières et tout ce que vous voulez. Déjà, ça fonctionne par département donc en gros une demande pour le 63, elle gère pas. Puis bon si je passe par une agence, ils voudront jamais. Puis c’est long, puis …. bref en gros, c’est pas une solution. Je dois me débrouiller seule pour trouver l’imprimé à remplir pour le 63, sachant que c’est normalement un travailleur social qui doit gérer la demande, je sens que j’ai pas fini de galérer hein
  • SA solution, c’est de trouver un gentil particulier qui voudra bien qu’on étale le versement des garanties d’entrée dans un appart sur plusieurs mois. Donc ça, c’est une solution qui doit fonctionner mieux que le FSL
  • Hier elle m’a proposée (un peu en blaguant mais je suis pas sur que c’était très intelligent) une formation de soudeur pas loin de chez moi

Au niveau de Pole emploi, il faut avoir une promesse d’embauche pour avoir des aides au déménagement. Moi j’en veux bien une promesse d’embauche. Après 80 candidatures cdd/cdi (sur les derniers mois), plus de 175 pour l’alternance, je ne demande que ça trouver un job. Mais j’ai un profil de merde de base et en plus je suis trop loin.

Voilà pourquoi les chômeurs ne bougent pas pour aller vers une région où il y a plus d’emploi. Ils n’ont pas les moyens et il n’y a pas d’aide.

Publicités

9 réflexions au sujet de « La suite bis »

  1. Je compatis tellement. Je me pose aussi la question et il faut bien admettre que pour le coup, on n’est pas aidés et ce n’est pas normal. Et pareil, les aides pour les entretiens, c’est trois fois rien. D’autant plus qu’il me semble que les transferts de dossiers de région à région, ça met un temps fou à se régler.
    Je te souhaite malgré tout d’y arriver.

    Aimé par 1 personne

    1. Je n’ai pas réussi à avoir d’aide pour les deux entretiens que j’ai passé. Il manquait toujours un document. Là, j’ai oublié de demandé à l’employeur un justificatif de présence donc c’est rapé aussi.

      J'aime

  2. La prochaine fois qu’un « bien pensant » te sortira comme solution miracle au chômage « ben faut être mobile ! », tu sauras quoi lui répondre…

    Ton AS est nulle, c’est acté : elle ne veut visiblement faire aucun effort pour t’aider alors qu’à la base c’est quand même son job, et le coup de la formation de soudeur, même si c’est une blague, c’est complètement déplacé face à une personne qui désespère…

    Tu n’as pas eu de réponse pour le FJT de Clermont ? Tu les avais contacté par mail ou téléphone ? La directrice est peut-être en congés, ce qui n’empêche pas une autre personne de te répondre…

    J'aime

    1. J’avais envoyé un mail en juin, peut être même en mai. (pour le fjt)

      J’ai renvoyé un mail à SNC. Histoire d’avoir des contacts sur place, peut être, je verrais ce qu’ils me disent.

      Aimé par 1 personne

  3. Loger chez le particulier me semble une piste à creuser. C’est pas le Pérou mais ça peut t-aider à rebondir. Et puis certains particuliers ont des dépendances ce qui pourrait te procurer un peu plus d’indépendance.
    L’assistante sociale à un drôles d’humour quand même!
    Courage tes efforts vont payer Angie

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s