Evolution

Faire confiance en la vie

Le titre sonne très optimisme et j’espère que cet article le sera aussi (non, je ne sais pas où va me guider mon impulsion, j’écris, je me laisse porter par les mots, c’est une émotion, il n’y a rien de réfléchi). Je crois que depuis quelques semaines, mois peut-être même, je tente de voir la vie autrement, de voir le monde autrement. N’allez pas croire que, d’un coup, j’ai mis des lunettes roses et que je ne vois plus la misère, les maladies, la souffrance (les souffrances même), les conflits et tout ce qui ne va pas dans nos sociétés. Loin de là, j’en suis extrêmement consciente et plus que jamais révoltée bien que je me sente très impuissante à ma petite échelle.

J’ai juste admis que l’on peut aussi voir le bon, le beau, l’espoir, la vie, l’avenir. Et parce que j’ai conscience de tout ce qu’il y a de moche autour de nous, de moi (très égoïstement), j’ai envie de mettre en lumière ce qui fait du bien. J’ai envie de sourire, j’ai envie de donner une chance à la vie de m’éblouir. Mais elle ne le fera pas seule. La vie pourra vous montrer toutes les plus belles choses du monde, si vous êtes fixé sur le négatif, vous ne verrez que ça. Encore une fois, il ne s’agit pas non plus de ne voir que ce qui va bien. Il s’agit de voir la vie dans son ensemble. Le beau et le moche. Ce qui va bien et ce qui va mal.

J’avoue que l’envie d’écrire cet article me vient en réflexion de commentaires que j’ai eu sur différents articles. Pas forcément récemment et pas forcément des commentaires dénués de sens.
Sur ce blog, je parle de ce que je ressens, peut-être un peu trop de ma vie perso. Je me décharge de mes doutes, en partie tout du moins, j’exprime mes peurs, mes craintes, mes envies… J’adore avoir vos avis ensuite, quelle est l’utilité d’un blog si on n’a pas d’avis sur ce que l’on écrit?
Je suis déjà pleine de doutes et je sais que ce n’est pas à vous de me rassurer. Par contre, j’ai parfois la sensation que des commentaires sont là pour encrer encore plus les doutes. On pousse la tendance à regarder du mauvais coté du bus.

J’ai envie de faire confiance en la vie. J’ai envie de croire qu’elle me guide sur le bon chemin. Vers du beau. Pas du facile ou du toujours parfait. Du beau. J’ai envie de croire que malgré les galères, malgré les difficultés, de beaux cadeaux m’attendent sur le chemin. J’ai envie de voir les moments que je vis en ce moment comme un beau cadeau. Oui je voudrais plus, oui il me plait vraiment beaucoup, oui, je serais prête à m’engager pour une relation sérieuse (mais pas dénuée de légèreté) mais pour le moment ce n’est pas ce qui m’est proposé. Je prend les beaux moments. Un beau cadeau, ce n’est pas forcément un « ils vécurent heureux jusqu’à la fin des temps » ou gagner au Loto (mais ça peut aider ça, vachement). Personne ne peut dire ce que sera l’avenir.

Je veux croire, je crois, que chaque étape nous mène à la suivante. J’ai loupé beaucoup d’étapes durant mes années de sommeil, j’ai stagné. Alors oui, je vais me tromper souvent, je vais pleurer à n’en pas douter (et j’ai envie de croire que ce ne sera pas toujours de chagrin), J’ai encore beaucoup à apprendre et à découvrir, j’ai encore beaucoup à expérimenter et à intégrer. Mais j’ai envie de faire confiance à la vie, de lui donner une chance, de ME donner une chance.

De novembre à mars, je me suis trompée. Et pourtant je réalise que si je n’avais pas vécu cela, je n’aurais pas croisé la route de la personne que je vois en ce moment. Je ne serais pas allée sur un site en particulier si je n’avais pas découvert un certain univers (vous savez lequel) et il ne m’aurait pas envoyé de messages et … bref. Quatre mois où je me suis trompée et qui m’ont permis d’atteindre une autre étape, de vivre de nouvelles expériences, me donner l’envie de changer de vie.
J’ai découvert la douceur, j’ai découvert les mains qui se joignent, j’ai découvert les regards qui s’accrochent, j’ai découvert les fous rire, les petits messages du soir pour parler de la journée.

C’est une étape, la vie est faite d’étapes. Certaines sont courtes, d’autres longues, on considère certaines comme des erreurs avant de comprendre qu’elles nous ont fait grandir.
J’ai envie de croire en la beauté de la vie, j’ai envie de croire qu’après ces années de gris, le soleil va se mettre à briller sur mon chemin, durablement. Je sais que ça ne chasse pas toutes les averses, elles font partie de la vie.

Je ne sais pas où le chemin va, j’ai juste envie de croire qu’il n’est pas fait que de pièges.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Faire confiance en la vie »

  1. Il est beau cet article ! Moi aussi, je suis une révoltée, et si j’ai du mal à voir les choses positivement en ce moment, on a aussi le droit d’être heureux et de ne pas l’oublier. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ^^
      On a le droit d’être heureux, malheureux, de le dire, de l’extérioriser, de demander conseil, de célébrer la vie, de maudire les coups du sort, … On a le droit de vivre tout simplement 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Superbe texte Angie, et tu as bien raison de vouloir voir la vie de cette façon.
    Rien n’est jamais tout rose ni tout gris, et c’est ce qui fait aussi la « beauté » de la vie.
    Encore une fois, je te souhaite de rencontrer TON bonheur sur ton chemin, sincèrement 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s