Inclassable

Profiter sans anticiper, oui mais …

Je m’efforce de ne rien attendre, de ne rien espérer. Mais ce n’est pas humain d’être dans cette attitude alors au fond, ben j’espère. J’espère qu’il ressent un petit quelque chose pour moi, j’espère qu’on se dirige peu à peu vers un peu plus que du sexfriend, j’espère qu’il pense un peu à moi durant sa journée. J’espère des tas de choses au final. C’est mal je le sais, je sais que je ne devrais pas. Je profite de chaque moment qu’on passe ensemble, de son sourire, de sa douceur.

Mercredi, on a fait un truc fou (non, je ne satisferais la curiosité de personne). Quelque chose qu’on voulait faire tous les deux (pas forcément ensemble mais dans nos listes perso de choses à faire un jour, c’était en commun. Comme d’autres choses en fait), je ne pensais pas qu’on le ferait si vite mais, en ce moment, il est dans sa phase « c’est une surprise ». Donc on s’est retrouvé mercredi, je l’ai questionné sur ce qui était tombé à l’eau sans rien lui soutirer comme info (grrrr). Et très franchement, j’aurais parié pour que cette surprise ce soit ce qu’on a finalement fait. Parce que c’était assez … enfin un truc dingue que je n’aurais jamais pu faire il y a quelques mois (oui, oui, comme beaucoup de choses en fait).
Donc j’ai arrêté de le questionner sur la surprise de la semaine prochaine et j’ai savouré celle de mercredi. Quand on est arrivé à destination, je me suis dit qu’il était fou. Et je me suis surtout demandée quelle est cette autre chose, si c’est plus « fou » que ça ou si c’est plus « simple » ou … bref.

J’ai savouré, mercredi, chaque baiser, chaque caresse, qu’il me serre fort dans ses bras, qu’il soit protecteur, attentif, qu’il me prenne la main, tendrement. Qu’il me demande si j’avais des nouvelles de la candidature que j’avais envoyé (non, c’est trop tôt mon petit chat), qu’il soit taquin, secret, content de lui et de ses surprises (grrr).
J’ai savouré chaque petit geste, tentant de ne rien y voir de plus que de l’amitié, de la bienveillance, une complicité certes mais rien de plus.
J’ai savouré de le toucher, de me blottir contre lui, d’écouter le son de sa voix, si douce, si ferme aussi.

Et moi je succombe chaque fois un peu plus. J’aime ce que l’on fait ensemble, pas que le sexe même si on ne va pas se mentir, c’est quand même vachement bon ! J’aime ce moment où on va en terrasse boire un dernier verre avant que je parte. Ce mercredi c’était encore mieux. Même si je ne dois rien y voir, je sais, mais ce moment où il a pris ma main, voilà. Ce n’était pas la première fois, nos mains se cherchent souvent, se trouvent aussi souvent. Mais je ne sais pas. Ce mercredi ça m’a encore plus touché.

Je m’inquiète pour l’avenir. Si je n’ai pas de job, que je ne déménage pas, l’hiver ça risque d’être compliqué de se voir. Je n’ai pas envie que ça cesse, j’ai envie de le voir, j’ai envie … de lui. J’oublie le monde quand je suis avec lui, j’oublie ce qui se passe autour. Totalement. Je me sens bien. Quand je suis avec lui c’est un des rares moments où je trouve le bouton pause de mon cerveau. Je me fous de tout, je ne me soucis que de lui.

Je voudrais que ce soit réciproque, je voudrais que quelque chose de plus fort se tisse entre nous, je voudrais … tellement de chose. Je voudrais simplement ma chance en amour.

Publicités

9 réflexions au sujet de « Profiter sans anticiper, oui mais … »

  1. Je n’ai sans doute aucune légitimité à donner des conseils…
    Mais si je peux juste parler d’expérience, être honnête avec les autres, leur dire les choses telle qu’on les pense, parfois ça aide… Et si les dire est trop dure, les écrire reste une belle alternative, surtout quand on sait écrire…Mon compagnon a appris à me connaître via mon blog et je ne regretterai jamais de l’avoir laissé entrer dans mon intimité.
    Bon week-end.

    Aimé par 2 personnes

    1. J’ai peur de le perdre en lui en disant trop 😦 Si il ne ressent pas la même chose, si il réagit mal. On pourra me dire que c’est qu’il ne mérite pas mes sentiments alors, oui, mais bon, je tiens à lui.

      J'aime

  2. Un moment que je te lis Angie, et moi je suis un homme. Je vais te dire comment je ressens les choses, sans prétendre du tout connaître la vérité, juste ma façon de sentir. Il est bien avec toi, il est attaché à toi, mais c’est un homme, c’est à dire un être assez égoïste. Je veux dire que dans cette situation, il a ta présence, sans risquer de rater autre chose. Trop de sécurité pour lui. Alors, je pense que tu devrais glisser un peu d’insécurité dans votre relation. Tu as trop peur de le perdre et il le sait.

    Aimé par 3 personnes

    1. C’est vrai que j’ai peu d’avis d’hommes et si il y en avait d’autres ils seraient surement différents. Ou pas.
      Aux messieurs qui passent par là, n’hésitez pas à donner votre avis.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s