Coté coeur

Bad day

Ca arrive et c’est aujourd’hui. Le jour où ça ne va pas. Où c’est plus dur, où ça fait plus mal. Le jour où l’envie d’hiberner reprend le dessus. Hiberner sur un ile déserte. En voilà une excellente idée. Moi seule avec mes questions sans réponses, mes doutes, mes peurs. Le retour du vrai moi au final. Le soleil brille pourtant, pour le moment, ça devrait me donner de l’entrain, je devrais aller de mieux en mieux. Mais pas aujourd’hui.

Dès le réveil, tous les manques dans ma vie ont décidé de m’écraser. Pas de taf, pas de maison à moi, pas d’amoureux. Seule, inutile. Et quand je fais un tour sur ce foutu forum pour voir cette gourdasse (désolée) s’extasier comme une ado de 16 ans, ça me retourne l’estomac. Ah ! Ils sont loin les beaux discours qu’elle me faisait lors de mon arrivée sur le forum pour m’expliquer la vie et l’amour (ou le fait que l’amour soit un illusion). Madame j’offre mon cul à tout le monde roucoule désormais sur le fait qu’elle ne veut que lui, qu’elle n’aime que lui, bref, elle l’aime. Et il l’aime aussi, elle le sait.
Ca me renvoie d’autant plus à ma grande solitude.

J’ai fini par me rendormir un peu et au re-réveil, tête qui tourne (abus de sucre hier?). En plus, j’ai rêvé de lui, qu’il m’écrivait, qu’on s’engueulait. Je ne sais même plus ce qu’on se disait mais c’était pas joli. J’ai fini par me lever mais l’envie n’est pas là. La tentation de ramener la couette sur moi, de me couvrir entièrement avec était vraiment très présente et je n’aurais pas à me justifier comme une gosse de 3 ans (si j’habitais seule quoi), je crois que c’est ce que j’aurais fait. Après une journée où je me suis fait belle, je suis sortie et j’ai souri, une journée de laisser aller total, sous la couette. Mais non, je ne peux pas faire ça.

Qu’est ce qui cloche avec moi ? Pourquoi ça merde autant dans ma vie ? Sur tous les plans ? Est ce que je suis trop idiote ? Trop naive ? Trop moche ? Trop je sais pas quoi ? Pas faite pour ce monde ? Une erreur ? Aujourd’hui c’est le grand questionnement, façon retour en arrière. J’ai beau m’occuper, me trouver de quoi faire, ça tourne en boucle dans ma caboche et ça fait mal. Très mal. Parce que même si je savais dans quoi je m’engageais, il y a des choses qui sont dur à avaler. Que l’on joue avec mes sentiments parce que j’imagine qu’il a compté sur l’attachement que j’avais pour lui pour que je ferme les yeux sur mes doutes, sur les mensonges. Et ces mensonges justement, ces dernières semaines, je ne comprend pas et n’accepte pas.

J’ai terriblement envie de ne pas être la seule à souffrir dans cette histoire. J’ai terriblement envie de vengeance. De foutre la merde mais avec ma chance ça se retournerait contre moi. Donc je ronge mon frein, je me prend la solitude en pleine face. Une chance, elle semble avoir décidé de ne plus s’exposer autant. Un signe de plus qu’elle savait, qu’il lui dit tout et que me foutre leur relation en pleine face n’est plus nécessaire ? Je dois dire qu’imaginer ça est encore pire parce que ce serait vraiment mesquin, méchant.

Aujourd’hui, ça ne va pas, aujourd’hui je voudrais des bras dans lesquels me blottir, pas les siens, plus les siens. Des bras amis, vraiment et sincèrement amis. Une épaule bienveillante et réconfortante. Mais il va falloir faire sans.

Publicités

12 réflexions au sujet de « Bad day »

  1. hey! et nous, on est là, on ne t’oublie pas!! y’en a pas mal qui viennent régulièrement sur ton blog, c’est bon signe! Certes, c’est virtuel mais bon …

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s