Coté coeur

Le jour d’après

Dimanche, 0h05. Une journée après la « rupture ». Je ne cache pas que ce samedi fut compliqué. J’ai guetté le téléphone souvent, espérant être digne de recevoir un message.Moi j’ai craqué et je lui en ai envoyé trois. J’ai honte. A quoi bon, je n’aurais pas de réponse. D’autant plus que symboliquement, j’ai fini par bloquer son numéro.

Beaucoup de larmes, de tournage en boucle avec choupette par SMS (désolée). De questions dans la tête.
Du manque aussi parce que je ne vais pas cesser d’avoir envie de lui en claquant des doigts. Ces derniers jours, depuis jeudi en fait, son odeur ne cessent de me narguer comme pour me rappeler son silence, son absence. Au moment où j’écris, je la sens d’ailleurs. Alors une fois de plus, j’ai fait un acte symbolique. J’ai mis au sale le pull que j’ai porté chez lui (mon pull d’intérieur comme je l’appelle, mon pull doudou). Ce pull a trainé sur son lit, a pris son odeur. Il sentira désormais totalement la lessive.

J’ai effacé quelques photos, mais je n’arrive pas à jeter les échanges par SMS, même si les relire me paraît insupportable pour le moment. Particulièrement ses « non, ce n’est pas de moi dont elle parle ».
Je dois jeter un rouge à lèvre que j’avais acheté spécialement pour ses lubies. Par contre, comme il est hors de question qu’il me fasse détester ce que j’aime, je vais garder l’autre crayon dont j’adore la couleur.
Dans la même idée, j’ai (re)découvert grace à lui que j’aime porter des robes, que je trouve féminin et agréable de porter des bas alors je ne vais pas prendre en horreur ces petits plaisirs de filles. J’ai au contraire très hate de porter la dernière robe que je me suis achetée avec les bas récemment acquis. Lui n’en profitera pas mais moi je vais savourer parce que je suis très jolie dans cette robe (oui, vous avez bien lu).

J’ai des phases où ça va, d’autres où les larmes me submergent.je tente même de lui trouver des excuses parfois. Mais non, il n’y en a pas. Ce n’est pas de ne pas être la seule qui me gène (même si bien sur, j’aurais aimé). Ce sont les mensonges. Et pour ça il n’y a pas d’excuses. Pourquoi a-t-il ignoré que la vérité fait des miracles et s’accepte plus facilement que des mensonges quand ils sont découverts ? Comment a-t-il pu être assez stupide pour ferrer deux femmes sur un même forum et laissez l’une d’elle tout déballer de sa vie privée sous couvert d’anonymat ?
Ce forum justement, il va falloir que je m’en détache aussi. Que je cesse d’y chercher des nouvelles de lui. Qu’ils vivent leur truc malsain. C’est pas de l’amour, pas comme je le conçois, ce qu’ils vivent. Bref, pour le moment je réfléchis aux traces que j’aurais moi-même laissé sur ce forum, je tente de les effacer (vu que je suis plus pudique et discrète que cette gourde, j’ai pas trop de taf). Ce fut une étape dans ma vie, quatre mois dont il ne sortira pas que du mauvais.
En parlant de ça, le principal poit positif est que j’ai renoué avec mon corps. Il n’est pas parfait, loin de là, mais hors de question de revenir à l’étape d’avant : le dégout. Hors de question de dire qu’il s’est forcé pour me toucher.
C’est mon corps, il est comme il est, comme celui de beaucoup il est plein de défaut, c’est comme ça. Il a tout ce qu’il faut pour fonctionner correctement. Donc je l’aime. Et sous peu, je le bichonnerais de nouveau en faisant de sport.

Je mérite mieux que ça (même si la vie n’est pas une question de mérite). Je n’ai pas mérité les mensonges et les silences de ces dernières semaines. Demi Lovato chante In case dans mes oreilles en ce moment et si je comprend tout, elle dit à l’homme qu’elle aime qu’elle l’attend au cas où il change d’avis. Ben non, je mérite mieux. L’honnêteté, le respect (et pas juste quand il le veut. Je n’oublie pas qu’il s’est montré respectueux parfois, un non était un non). Je mérite quelqu’un qui m’aime, tout simplement.

Voilà le bilan du jour d’après.

(Mais c’est que je vous inonde d’articles. Mon cerveau serait il libre de fonctionner et opérationnel pour l’écriture désormais?)

Publicités

18 réflexions au sujet de « Le jour d’après »

    1. Oui et non. Demain surement. Je lui pardonne d’etre aussi stupide, cest pas de sa faute. Ca doit etre la maladie encore.
      Je me sens apaisée pour le moment. Mais je te répond avec le bruit de l’eau d’un etang. Une magnifique réserve naturelle pas loin de chez moi. La nature rend zen.

      J'aime

  1. Salut angie, tu t’es un peu prise au jeu des sentiments je crois non? Tu savais dès le départ qu’aucune relation n’était possible n’est ce pas? Dur la réalité quand on aime sans être aimé. Mais je pense qu’il ne faut rien attendre de personne, on est trop souvent déçu

    Aimé par 1 personne

    1. Oui enfin tu sais qu’on se prenne ou pas au jeu des sentiments, on ne sait jamais dès le départ si la relation sera durable ou pas hein. Ca peut être l’amour fou (et réciproque) et foirer aussi au bout de 2/3/4 mois. Encore une fois, ce n’est pas ça que je lui reproche parce que, ça, je l’avais accepté. Ce sont les mensonges. Il n’y a pas besoin d’aimer pour être honnête.

      J'aime

      1. Les gens sont égoistes et agissent très souvent par intérêts. Et une fois l’intérêts, vlan, aux oubliettes. Comment ne pas sombrer dans la parano, méfiance ou pire encore solitude?!

        Aimé par 1 personne

    1. Bizarrement oui. Je pensais être effondrée aujourd’hui encore mais j’ai su retenir les larmes. J’ai un sentiment de liberté, le silence des ces dernières semaines m’a tellement pesé, je me suis inquiétée pour lui, alors là, je ne sais pas, je me sens libérée d’un poids. Je ne dis pas que quelques larmes ne vont pas encore couler mais je sais qu’il faut que je garde le bon et que je tire des leçons du reste. Et que j’écoute la petite voix qui me dit quand on me ment, ce n’est pas toujours entièrement de la parano.

      Aimé par 1 personne

  2. Je suis contente de lire ça 🙂
    Ces derniers temps on te sentait hyper à cran, à péter des câbles toutes les deux heures dès qu’il ne répondait pas (à raison, certes…), j’imagine que ce stress a dû te peser à mort et te fatiguer.
    Plus qu’à continuer à aller de l’avant, à gagner en confiance et en amour de soi !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui son silence m’a beaucoup pesé. Je me suis beaucoup inquiétée pour lui, malgré mes doutes qui persistaient, j’étais inquiète pour sa santé. Alors que visiblement, ça ne va pas si mal. Je me demandais ce qu’il se passait, bref, j’étais sincère envers lui, dans mon attachement et la réciprocité n’était pas là visiblement.
      J’avoue que depuis hier, depuis que j’ai admis que je n’aurais pas de réponse et que j’ai bloqué son numéro, je me sens délestée d’un poids. Et on gagne beaucoup de temps à ne plus attendre les sms de quelqu’un qui s’en fiche de nous.
      Bon, je dis ça, mais je viens d’avoir une petite crise de larmes hein, tout ne sera pas rose dès demain.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s