Coté coeur

The lonely

Two am, where do I begin
Crying off my face again
The silent sound of loneliness
Wants to follow me to bed

Quand on cherche, on trouve. Pas toujours ce que l’on voudrait. Souvent ce que l’on craignait. C’est ce que j’ai trouvé ce soir. La coïncidence de trop. Une + une + une + … Celle qui confirme que je ne suis pas celle à qui il parle d’amour, ne le serais jamais mais surtout qu’il m’a menti chaque fois qu’il m’a dit « non, ce n’est pas moi ».
Parce que ne pas parler d’amour, je le savais dès le début, Par contre, j’attendais de l’honnêteté. Je n’en ai pas eu visiblement. Ca ne me regardait pas disait il. Oui, mais un peu si quand même.

Je suis tombée amoureuse d’un connard. Et c’est très soft encore je trouve. Ca va faire trois semaines qu’il me la joue «  je suis fatigué, je me repose » pour expliquer qu’il soit moins présent. Trois semaines que je m’inquiète pour lui, sa dernière chimio, la suite du traitement à venir, …
Faire le trajet jusqu’à Paris pour le retrouver est visiblement moins fatiguant que d’envoyer un sms. Paris, c’est pourtant pas tout proche de chez lui. Mais l’amour donne des ailes paraît il. Et vu que sa chère et tendre non officielle ( peuvent pas être en couple, trop compliqué selon elle. Bref, vous pouvez pas comprendre, ce serait en effet trop compliqué de vous expliquer tout ça) n’est ni pudique ni discrète, je sais que des trajets jusqu’à Paris, il y en a eu quelques uns.

Je lui ai envoyé plusieurs SMS ce soir, mode un peu hystérique. J’aurais du attendre demain surement. Mon coté impulsif. Je n’ai pas eu de réponse bien sur. Quelle importance ai-je après tout ? J’ai été un jouet. Pour lui seul ou lui racontait il ? Allez savoir.
J’aurais aimé, depuis le début, qu’il réponde à mes questions sur cette autre femme supposée. Que je m’engage dans la « relation » avec toute les données en main. Je ne sais pas si j’aurais géré différemment, mais en janvier, quand je lui ai demandé pour la première fois, j’aurais aimé qu’il réponde honnêtement. Pas de promesse d’amour, ni rien, du respect et de l’honnêteté. Je n’ai pas eu droit à ça.

Il y avait toutes ses coincidences (les pour), mais tout ce qui ne collait pas non plus. Les contre comme je les appelais. Je ne comprendrais jamais non plus.
Je ne comprendrais jamais pourquoi depuis trois semaines il a ralentit le rythme prétextant la fatigue alors que visiblement il ne l’était pas pour rouler des heures.
Je ne saurais jamais quelle place j’avais dans cette histoire. A-t-il été un peu sincère ? Intéressé par moi ? Ou n’ai je été qu’un jeu ?
Hier soir, je rêvais de ses bras, son odeur semblait être partout autour de moi.
Ce soir, je sais que ça ne restera que de jolis souvenirs. Douloureux pour le moment, avec le sentiment d’avoir été une sacré idiote de lui faire confiance.

Ce soir, comme depuis trois semaines, la solitude reprend sa place et c’est plus dur qu’avant parce que j’avais espéré, j’avais envie, que ce coup-ci je comptais pour quelqu’un et que je pourrais avoir un petit miracle et vivre une petite histoire d’amour finalement.
Parce que je me sentais bien avec lui. Chez lui. Parce que je me disais que pour enfin osé, il y avait forcément quelque chose de beau à venir.
Que c’était peut-être mon tour. De quoi ? D’être heureuse ? Aimée ? Sotte que je suis !

Ce soir, c’est le retour à la case départ : dégout de soi, solitude, larmes. Et la certitude que faire à nouveau confiance sera difficile.

Publicités

11 réflexions au sujet de « The lonely »

  1. Tu sais on en a tous eu des connards dans nos vies. Je me retrouve dans pas mal de passage de ton article. Mais tu ne peux malheureusement pas vraiment connaître quelqu’un jusqu’à ce point et je suis désolée pour toi qu’il t’aie fait ça. C’est bateau mais ça passera et un jour tu sauras mieux les reconnaître
    Bon courage

    Aimé par 1 personne

  2. C’est un peu bizarre quand même de parler d’amour à une femme, d’être prêt à faire des kilomètres pour elle en étant malade, le tout en se tapant une autre femme en parallèle. oO
    Il aurait pu être honnête quand même, ce n’était pas la mer à boire, surtout que tu es quand même venue en sachant qu’il ne voulait pas se mettre en couple avec toi. Un beau connard, ça me désole pour toi :/

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, je savais que de couple et d’amour entre lui et moi il n’y aurait pas. J’ai débuté avec cette vision des choses aussi d’ailleurs, je ne l’oublie pas. Ca n’empêche pas d’être honnête, surtout qu’il a bien vu avec mes questions que j’étais sur la bonne piste.
      Bref, je n’aurais plus de nouvelles. Ca montre que je n’étais vraiment rien.

      J'aime

    1. Je plais? Non, j’ai été prise pour une conne. Ce n’est pas moi qui lui plait, c’est celle à qui il parle d’amour. Il s’est intéressé à moi parce que j’ai accepté un truc bizarre que j’ai certes aimé mais qui était notre seul lien visiblement.
      Il doit être trop heureux d’être débarrassé de moi, pas de nouvelles suite à mes messages d’hier soir. A pardon, c’est vrai, il est fatigué lol

      Aimé par 1 personne

  3. J’ai envie de te répondre la même phrase que m’a dit l’une de mes amies « il a eu envie de sauter , bon bah comme tous les mecs »!
    Tout est dit. Il faut vraiment se méfier des paroles et de toutes les gentillesses car la plupart du,temps, sur ce genre de sites, rien n’est fiable. J’ai l’impression Que ces un regroupement de gens en détresse soit sexuelle soit de solitude. Ils ont un peu fracassé le,peu d’espoir que j’avais

    Aimé par 1 personne

  4. L’honnêteté n’est pas son fort on dirait. Je pense que tu n’as pas perdu grand chose (même si sur le coup ça ne change rien à la peine). Et que tu as gagné une expérience qui t’a fait évoluer. Angie.
    Je n’aimerai pas être à la place de l’autre femme…je ne sais pas de quoi il lui parle, certainement pas d’amour.

    Aimé par 1 personne

    1. Ils doivent avoir la même conception un peu bizarre de l’amour. Dénué de respect.
      L’autre femme à la limite, je ne partais pas pour une relation de couple, mais ce sont les mensonges que je ne supporte pas. Ces trois dernières semaines où il était trop fatigué pour envoyé un sms mais pas pour faire mini 2h30 de route pour aller la voir. Dommage pour lui d’être tombé « amoureux » d’une nana si peu pudique et qui donne de si nombreux détails de sa vie privée.
      Je me suis découverte très psychopathe mais très futée aussi pour trouver l’indice irréfutable. Je crois qu’il n’a pas choisi la plus intéressante des deux (un peu d’autosatisfaction à défaut d’amour).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s