Evolution

Trop peu et à la fois beaucoup.

Bonsoir à tous. Une petite bafouille avant de prendre la gratte pour m’entrainer un peu. Comme ça, parce que j’ai envie d’écrire. Et parce que je suis plutôt négative en général, je vais tenter de l’être moins ce coup-ci.

La semaine avait mal commencé (certains comprendront à quoi je fais référence je pense). Et mardi soir alors que j’écrivais ça, un peu comme ça, sans préparation non plus (comme ce soir), un sms est arrivé, puis deux puis un « fais ta valise et viens demain ». Ok. Comme ça. Soyons fou. J’ai juste presque 400km à faire, c’est rien. Que dalle. Mais j’ai dit oui. Ma mère était moins enthousiaste que moi (oh, et tu ne sais pas tout maman. Désolée).
J’ai donc préparé ma valise en vitesse (et j’ai pris bien trop de choses évidemment). J’ai mal dormi, j’étais stressée, je me suis dit : mais qu’est ce que tu fais encore? Ce n’est pas toi ça! Ou si. Si?

Presque 5 jours, c’est à la fois beaucoup et si peu. Mais un vrai cadeau. Inattendu, qui s’est posé sur ma route après que l’autre gros con … bref. 5 jours à se caliner même si il parait que lui il n’est pas là pour ça (ah. Et le big gros câlin à mon arrivée, c’est moi qu l’ai réclamé celui ci, hein? Je ne me plains pas, du tout, je constate). 5 jours à parler. 5 jours à le voir me faire découvrir les choses qu’il aime. 5 jours où il m’a écouté jouer un peu de guitare (elle voulait voir du pays). 5 jours de caresses. 5 jours (non 4, c’est déjà ça) à baiser (appelons les choses par leurs noms).

5 jours de trop peu et de beaucoup à la fois. 5 jours comme des cadeaux. Jusqu’à la prochaine crise de doute, de jalousie (je n’ai pas le droit je sais), d’envie de plus, d’envie d’amour… Mais 5 jours vraiment très beau, précieux, hors du temps.

Un au revoir avec presque la promesse d’une prochaine fois.

Publicités

26 réflexions au sujet de « Trop peu et à la fois beaucoup. »

  1. Dans la notion de baiser il y a comme une sorte de frustration alors que dans faire l’amour elle n’y est pas.
    Peut-être parce que dans faire l’amour on confronte corps et sentiments alors que baiser n’est que passion charnel… 😦

    Aimé par 2 personnes

    1. Et j’ai conscience qu’il ne me parle pas de sentiments c’est pour ça que j’utilise le terme baiser. Mêmes si ça n’a pas empêché de très beau moment calins (putain de démarcheurs à domicile).

      Aimé par 1 personne

          1. je suis triste de lire cela, mais oui baiser c’est déjà bien, du moment que tu n’en souffres pas par la suite et que tu ne te dévalorise pas a n’être que cela pour lui. Sur le long terme ce sera dur à gerer et je sais de quoi je parle, j’espere juste que tu n’iras pas dès que monsieur on ressent l’envie et le besoin mais qu’il prendra en compte aussi tes désirs parce que sinon tu vas vivre une histoire bien compliquée et les progrès que tu as fais seront à refaire. Profites en donc mais avec un MAIS et protege ton cœur.

            Aimé par 1 personne

            1. Vous voyez tous le fait d’utiliser le terme « baiser » comme très péjoratif. Ca n’a pas empêché de très nombreux moments de partage et de tendresses aussi. Aussi bien en actes qu’en paroles.

              J'aime

              1. J’avoue je n’aime pas du tout le terme.
                Mais comme je le disais c’est une question d’appréciation personnelle…
                L’important c’est que toi tu te sentes bien dans cette relation. Ce que nous on en pense ça n’a pas d’importance Angie!

                Aimé par 1 personne

              2. Je pense pas que tu sois ce genre de personne c’est tout, ce n’est pas péjoratif mais à la longue je n’ai pas envie de te voir déprimée car il ne t’offre rien de plus, on s’exprime peut-être mal avec des commentaires, mais le plus important est que tu te sentes bien tu as beaucoup évoluée ce serait dommage de revenir en arrière, je vis exactement ce genre d’histoire et au bout de douze mois je n’ai toujours pas évolué et je ne te souhaite tout simplement pas la meme chose mais si tu arrives gerer alors ce n’est que du bohneur pour toi

                Aimé par 1 personne

              3. Pour moi, les choses sont claires : on n’a jamais parlé d’amour lui et moi. Moi je me suis attachée c’est certain, il doit vaguement l’être aussi sinon il ne m’aurait pas invité une deuxième fois chez lui. J’ai toujours suspecté une autre nana, de toute manière la maladie est sa première amante. Je ne vais pas dire que je n’ai pas de moments de doutes, des envies de plus (qu’on me dise qu’on m’aime par exemple), mais j’ai décidé de profiter d’un homme que j’aime ou en tout cas que j’apprécie fortement et qui m’a beaucoup apporté depuis que je le connais.
                J’ai utilisé le terme « baiser » car comme le souligne Lampy, dans cette histoire il n’est pas question de sentiments amoureux. Il a pris soin de moins malgré tout, au lit, en dehors, à table, … Et que si je peux douter parfois de l’importance qu’il me porte (doute de fille), des petites choses montrent qu’il fait attention à ce que je lui dis, qu’il prend mon avis en compte et que mon bien-être lui importe un minimum.
                Je n’attend pas un « et ils vécurent heureux jsqu’à la fin des temps ». Je savoure les bons moments.

                Aimé par 1 personne

    1. Je n’ai jamais dit que ce n’était pas triste mais pour citer une chanson de Bénabar que je trouve assez vraie: « Celles qui ont l’habitude
      Qu’on les cajole
      Ignorent la solitude
      Que rien ne console ».

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s