Coté coeur

En manque

C’est assez drole quand on pense qu’il y a à peine plus de 2 mois, j’étais terrifiée par le téléphone. Là, je suis en manque. Je n’ai pas ma dose. Que ce soit de SMS ou d’appel. Mes journées ne sont plus ponctuées par nos échanges, par ses défis. Et je ressens un vide assez terrible. Je le vis mal et en même temps je me raisonne. Il lutte contre la maladie, il a autre chose à faire que de satisfaire les besoin d’une enfant gatée. Ou je lui cherche des excuses ? Je ne sais plus, je suis perdue.

Tout était parfait jusqu’à mercredi. Le week-end précédent, il avait fait son séjour à l’hôpital. Jeudi, peu de SMS, pas d’appel bien sur. Et c’est ainsi depuis. Il se repose, je peux le concevoir. Et en même temps ça me rend folle. Je suis assez peu douée avec tout ce qui est médical et j’imagine bien que la chimio n’est pas un parcours de santé. Il n’est pas responsable. C’est moi qui ait du mal à vivre ce changement. Parce que, même si j’ai refusé de l’admettre durant un bon moment, j’aimais qu’il me dérange quand je joue de la guitare, ou n’importe quand dans la journée, j’aimais voir son nom apparaître sur l’écran, j’aimais qu’il me demande ce que je faisais. J’aimais ces longs échanges que nous avions. Et je voudrais que cette saloperie de maladie n’ait pas repointé le bout de son nez et que tout soit pareil.

Moi je suis en manque. De sa voix, de nos discussions, de ses coups de folies, de tout. Je sais, on va encore me dire : vas le voir. Mais lui, veut il encore me voir ? Jusqu’à mercredi, je vous aurais dit oui. Là, je crois qu’il a autre chose à faire. Je serais d’une inutilité totale.
Ce qui me rend folle, c’est de ne pas savoir. D’être prisonnière de ses réponses pour avoir quelques nouvelles. De ne pas avoir d’autres moyens de savoir comment il va.
Je conçois aussi que mon état d’anxiété n’est pas arrangé par le fait que ma mère soit en arrêt en ce moment et donc non stop à la maison. J’avoue que nos petits moments seraient les bienvenue pour décompresser.

Je l’ai déjà dit mais voilà, je suis perdue, je ne sais plus quoi penser. Mes réflexions partent dans tous les sens. Je suis tout simplement triste que ça se passe comme ça. Que ce poison refasse surface. Que je ne puisse pas avoir plus de nouvelles de lui.
Il me manque.

Publicités

12 réflexions au sujet de « En manque »

  1. `Prend de ses nouvelles.;. Crois moi pour être passée par là, il n’y a pas SI longtemps même si on ne donne pas de nouvelles, si les autres en demandent ça fait toujours chaud au coeur. Que se dit il dans sa tête? Je suis malade alors je ne l’intéresse plus? Alors vas y envoie un sms, s’il veut se reposer il te le dira, mais ne le laisse pas seul dans un moment compliqué pour lui aussi bien physiquement qu’émotionnellement…..

    Aimé par 2 personnes

    1. C’est que parfois il ne répond pas donc je ne sais pas quoi en penser.
      J’espère qu’il pense pas que ça change quoi que ce soit la maladie. Elle était en toile de fond avant, elle prend juste un rôle central, ça change rien sur ce que je ressens.

      J'aime

  2. Coucou, je peux concevoir à quel point ta situation est difficile mais si ça te rend comme cela parle lui. N’aie pas peur de lui demander comment il va, il répondra quand il pourra. En attendant, tu sais ce que l’on dit, pas de nouvelles, bonnes nouvelles !
    Je croise les doigts ! Bon courage !

    Aimé par 1 personne

  3. Le manque c’est tout à fait normal Angie. Et puis le silence ce n’est pas toujours facile à gérer, j’en connais un rayon sur le sujet…
    Mais je me suis rendue-compte avec l’expérience qu’on assimile souvent le silence à quelque chose de négatif. Alors que les raisons d’un silence sont multiples.
    A l’occasion dis lui ce que tu ressens. C’est toujours mieux.

    Aimé par 4 personnes

      1. Envoyé trop tôt.
        J’ai conscience d’être totalement égoïste sur le coup et que ce n’est pas ma petite personne qui importe. Je crois que je me sens juste impuissante de ne pas savoir, de ne rien pouvoir faire.

        J'aime

        1. Tu sais l’amour, gérer le manque de l’autre, c’est tout un apprentissage. Peut-être que tu as juste besoin d’être rassurée. C’est humain Angie. On se sent souvent impuissant quand l’autre souffre. Tu sais une simple pensée peut faire des merveilles, même si on a l’impression que ce n’est rien.

          J'aime

  4. Je suis d’accord avec ce que toutes te disent. Peut-être ne peut-il pas ou même ne veut-il pas, pour le moment répondre.

    Mais savoir que tu es à ses côtés lui fera plaisir.

    Aimé par 1 personne

  5. Je suis d’accord avec les autres com… parfois un simple « je pense à toi » fait un bien fou. Tu sais, je ne réponds pas toujours vite aux mails ou aux messages divers. C’est « juste » que parfois, je ne suis pas « bien »… ou alors, je veux me donner le temps de répondre à la personne plutôt que de le faire en vitesse…
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  6. Le manque s’appelle l’amour. Je sens que tu es tombée « un peu » amoureuse de ce garçon. Quand tu dis que tu es égoïste, j’ai envie de te répondre que l’amour en lui même est un sentiment égoïste, il implique souvent un peu de jalousie, possessivité et surtout on se met en position d’attente de quelque en retour. Je pense comme les autres, insiste un peu, ce n’est qu’un message, au pire il te dira que tu es casses pieds…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s