Coté coeur·Etats d'âme·Evolution

Blocage.

La technologie c’est chouette, ça rapproche les gens. Grace aux blogs, forums, on peut discuter avec des personnes de toute la France, voir de plus loin encore. C’est une vraie richesse de pouvoir découvrir des personnalités qu’on aurait pas croisé au bout de sa rue, de faire naitre des amitiés qui n’auraient pas pu se créer sans cela. Il y a pourtant un inconvénient à tout cela. La distance. Tant que l’on reste sur du « virtuel », pas de soucis mais quand on veut passer à du réel, la distance peut de venir un véritable frein.

Vous savez de quoi je parle. Inutile d’y revenir (et une chambre d’hôtel n’y changera rien, non). Mais ce n’est pas le seul cas. Je pense à J. aussi. Beaucoup plus proche (beaucoup moins vibrant aussi, bref). Je pense aussi à ceux qui n’ont fait que passer avec qui j’ai discuté sur AUM. Loin souvent. Très loin parfois (ou proche mais très con). Je reviens sur J. puisque c’est lui qui tient la distance pour le moment, il est endurant le garçon. 1h30, ça me fait déjà paniquer. 1h30. Alors 4h, comment je vais faire 4h de route bordel de merde ! Je vais arriver là bas fatiguée, stressée de la route et avec dans la tête l’appréhension de la rencontre, de comment ça va se passer et le trajet retour en toile de fond. Je me vois très bien chialer en non stop de fatigue et de stress en fait. Improductif, inutile.

Je voudrais pouvoir me téléporter, claquer des doigts et arriver là-bas comme par magie. C’est compliqué de faire comprendre à quelqu’un qu’on l’aime énormément mais que la distance est un frein non négligeable. Que c’est compliqué. Qu’il a une place particulière dans notre vie mais qu’on est pas prête. Que vouloir n’est pas toujours pouvoir. Pas toujours. Qu’on voudrait le remercier de tout ce qu’il nous apporte mais que la peur nous bloque. La peur est toujours là, tapis dans l’ombre. Elle recule un peu quand l’envie se fait plus présente, plus forte mais elle ressurgit cette peur et elle tient au ventre.

Je me sens bloquée, paralysée par mes peurs, ballottée entre ce que je veux et peux faire. Je me sens mal vis à vis de lui parce que j’ai envie de le voir mais j’ai peur, tout un tas de peur que je n’ai pas surmonté et qu’il a du mal à comprendre (si j’en crois sa réaction de décembre). 4H de route c’est trop d’un coup. Trop pour découvrir une personne que j’aime énormément au téléphone mais dont je ne sais rien sur le comportement réel au final.

Je suis paumée dans un labyrinthe de questions, d’hésitations, d’envies, de tout un tas de choses indéfinissables.

Publicités

30 réflexions au sujet de « Blocage. »

  1. Ce n’est pas une situation facile en effet Angie.
    4h de route ce n’est pas rien en effet, surtout si en plus conduire sur une si longue distance n’est pas ton fort.
    Il a peut-être du mal à comprendre, mais il patiente et vous êtes toujours en contact. Quand on est gravement malade, je pense que les peurs (les siennes et celles des autres) on les appréhende sous un angle très différent.

    Je ne sais que te conseiller. Un trajet en train, ça te ferait moins peur? A mi-chemin, est-ce que c’est possible?
    Vous en avez reparlé ensemble depuis Décembre?

    En attendant je t’envoie de tendres pensées.

    J'aime

    1. On n’en a pas reparlé vraiment. On est d’accord sur une rencontre mais ça reste dans l’optique de moi qui vais chez lui. On n’a pas évoqué d’autres options et avec sa maladie je ne sais pas si une autre option est possible.
      Va-t-il patienter longtemps? Va-t-il être compréhensif si je lui dit de nouveau que j’ai peur?
      Je n’ai jamais conduit plus de 30/40 minutes en fait.

      J'aime

      1. Pour la conduite je te comprends tout à fait. Je me poserais autant de questions que toi…

        Tu ne risques rien à lui demander si une autre option est possible. Qui sait! Tu auras toutes les cartes en mains pour prendre une décision, quel qu’elle soit.
        Entre ta peur et sa maladie, j’espère sincèrement que vous trouverez un compromis.

        J'aime

  2. Bonjour Angie,
    Je te comprends, je l’ai déjà dit auparavant, car j’étais comme toi plus jeune…
    Par contre j’ai une question qui me brûle les lèvres: Est-ce que ce n’est finalement pas fait exprès que tu « choisisses » des personnes qui habitent si loin, justement pour ne pas te confronter à eux?? (désolée si la question a déjà été posée par ailleurs…)
    Parce que je pense que si on veut vraiment faire des rencontres, il y a assez de monde autour de soi pour ça (après, c’est vrai, tout est question de synchronicité…)
    Ca m’est arrivé par deux fois, deux fois où j’ai rencontré des hommes qui comptent pour moi grâce à Internet, et je suis loin de vivre dans une grande ville.
    Par contre, AUM, Est-ce vraiment un site pour faire des rencontres durables?

    Je t’envoie plein de bonnes ondes pour la suite, sincèrement!

    J'aime

    1. La question n’est pas idiote mais je ne les choisis pas vraiment ^^ Sur AUM je refuse même ceux qui sont vraiment très très loin. J’ai du avoir deux contacts à des distances correctes sur … je ne sais combien à minimum 1h30 de trajet.

      Y-a-t-il un bon site pour faire des rencontres durables?

      J'aime

      1. Non, je ne pense pas qu’il y ait LE site qui fera que tu rencontreras le bon.
        Pour ma part, le père de mes enfants je l’ai rencontré grâce à Caramail (ça remonte à loin, donc! on a été ensemble 12 ans) et mon ami actuel grâce à Meetic Affinity (et lui-même me disait qu’il ne pensait pas que ça pourrait marcher, de rencontrer quelqu’un avec qui ça matche par ce biais! ça fait 3 ans qu’on est ensemble).
        Mais comme dans la vie (car oui, j’ai aussi fait des rencontres dans la vraie vie lol) tu ne peux jamais être sure que celui que tu rencontreras sera la bon. Ca, seul l’avenir te le dira!
        Il faut être ouverte pour cela, je pense que c’est le plus important.

        J’avais cru comprendre que tu passais majoritairement par AUM comme je l’ai vu revenir plusieurs voir mais j’ai dû mal comprendre, désolée (et ça me surprenait de passer par ce site pour faire des « bonnes » rencontres).

        J’ai lu que mllepixiee abondait dans mon sens, comme elle l’écrit c’est une chose sur laquelle réfléchir, car je pense vraiment qu’on attire ce qu’on recherche, même (et surtout) inconsciemment, ici donc les gens éloignés…

        J'aime

        1. Je pense que c’est surtout l’utilisation qu’on en fait qui détermine le sérieux. Vouloir du sérieux peut provoquer la volonté de sérieux chez les autres, et inversement. Il n’y a pas forcement de mauvais sites, il faut juste plus de courage je pense sur le temps long.

          Perso je fuis les trucs qui me forcent à payer, donc AUM. C’est ma seule critique.Après je suis relativement nouveau dans le truc je dois avouer.

          Aimé par 1 personne

  3. Pourquoi vous ne fêtes pas moitié moitié et vous vous retrouvez à mi chemin, je comprend tout à fait tout ce qu’il t’apporte crois moi mais ne fait pas l’erreur de croire que tu lui dois quelque chose en retour, j’ai cru comprendre qu’il avait des soucis de santé, mais je veu te faire comprendre que si il tient à toi, il devrait être prêt à lui aussi faire un peu de route et non juste toi.
    Ou alors, tu fais les 4heures de route mais tu décales la rencontre et comme cela tu te permet une journée de repos voir de balade dans la ville que tu ne connais peut-être pas cela te permettrai de déstresser et de te calmer. Et de faire un peu de tourisme, de te retrouver avec toi même. Je sais qu’en étant au chômage on a pas beaucoup de revenus mais je suis persuadée que cette expérience vécue de cette façon te permettra une sorte de renouveau et comme cela si ca se passe mal tempi tu auras oser puis tu aura vu un peu autre chose que ton environnement habituel. Les peurs, moi je me servait d’elles comme excuse pour ne rien faire et je crois que toi aussi. Elles seront toujours là croit moi mais arrête de les écouter, maintenant, nous on veut lire que tu as osé un petit truc allez, prépare toi et zou du vent …. 🙂 et si tu as besoin d’une oreille attentive je veu bien te laisser mon Messenger au cas ou tu paniquerais et voudrais faire demi tour

    Aimé par 1 personne

  4. au faite, je voulais dire, de prendre une nuit dans un hôtel ou une auberge mais juste pour toi histoire de rouler a ton allure sur l’aller, de te reposer ensuite et de te calmer. Tu peux même lui donner rendez-vous dans un endroit commun : café ou autre
    Je rejoint la personne qui à mentionner le fait que tu choisissait des gens loin et je suis d’accord avec son raisonnement, moi par exemple je ne suis attirée que par des gens qui ne veulent pas s’engager et cela me va pour le moment.
    AUM est clairement pas un site de rencontres durables, mais je crois que le soucis vient de ton manque de confiance en toi même en premier lieu, les gens ressentent cela même à travers une simple fiche sur internet.
    Je pencherai pour que tu commences déjà à t’aimer et à t’accepter au lieu de laisser cette lourde tâche à un homme. Je sais pas évident, mais je ne veu pas que tu laisse cela à un homme et que si cela ne marche pas soit ta nouvelle « excuse pour te décourager » pour ne rien oser. Je veu sincèrement que peu importe l’issue de cette rencontre avec cet homme tu décides que la seule personne qui doit t’aimer c’est toi même. Et ensuite les autres. Allez plein de belles ondes ma belle tu peux y arriver et si tu oses ce trajet tu es capable ensuite de t’attaquer à ta liste des choses jamais faites et d’en rayer pas mal. J’aimerai que tu fasses des choses pour toi même et pas que les gens t’imposent, il peut très bien faire un peu de chemin même malade.

    J'aime

    1. Tu trouveras des gens pour te dire qu’ils ont rencontré des gens avec qui ils ont eu une relation durable sur AUM. Coté site de rencontre, c’est le seul que j’utilise tout simplement parce que les autres m’ont bloqué des fonctionnalité à un moment ou un autre car payant.

      J'aime

        1. Je suis en train de retester Meetic, il faut un abonnement pour la moitié des profil, donc je ne peux pas discuter avec qui je veux. J’ai des mails toutes les 3 secondes, ça me saoule au bout de quelques heures!

          J'aime

  5. 4 h de route, ce n’est pas rien quand il s’agit de rencontrer quelqu’un pour la première fois. Et le covoiturage, ce ne serait pas possible ou le train (c’est cher mais vous pouvez peut-être partager les frais)? Ou faire moitié-moitié? Tu parles de venir le voir mais lui peut aussi venir te voir, non? En tous cas, je te souhaite une belle rencontre.

    J'aime

              1. En gros on te dit tous la même chose…
                VAS Y
                Après si tu ne veux pas, c’est pas un souci, tu lui dis, vous demeurez une relation épistolaire et tu passes à autre chose….

                Aimé par 1 personne

              2. Si seulement je ne voulais pas, ça réglerait tout. Si je ne voulais pas, je serais passée à autre chose dès décembre.

                J'aime

              3. On ne peut vouloir une chose et son contraire…
                Soit tu le veux vraiment et tu t’organises vraiment.
                Le simple fait de tout préparer et de te focaliser la dessus devrait éliminer le reste.

                Aimé par 1 personne

  6. C’est pas si évident… Je trouve que prendre la décision c’es tune chose mais rencontrer un inconnu, seule à 4h de route, ça se réfléchit, ça se prépare et ce n’est pas se trouver des excuses que de ne pas avoir checké le train. Il faut réfléchie à tout ça. En avoir envie c’est une chose, évoluer les possibilités et ce qu’on veut s’en est une autre.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s