Evolution

Comment progresser encore?

Je ne reviens pas en détail sur ma dernière mésaventure, le coup du « tu viens ce soir » puis du « tu viens pour le 31 » et du bonheur des rencontres sur Internet qui font qu’on discute avec des gens qui n’habitent pas à 30 km de chez soi. On n’a pas encore reparlé, quelques SMS échangés, il me manque mais bon, avec les fêtes, il est peut-être occupé. J’espère qu’on reprendra là où on en était parce que ça me manque. Pour le moment, je suis toujours dans la peur que mon refus de faire le trajet pèse en défaveur de nos échanges. Parce que j’ai peur, parce que je n’ose pas, parce que je me pose trop de questions, suis je passée à coté de quelque chose ?

J’ai pourtant fait pas mal de progrès en 2017. Et même en trois semaines avec lui, j’ai dépassé pas mal de peur, je me suis posée bien moins de questions. Comme je le lui ai dit dans mon message de samedi, si on ne m’a pas connu avant, forcément c’est compliqué de comprendre qu’avant j’étais encore pire que maintenant. Encore plus pleine de peurs et de blocages. Dur de comprendre que rien que le fait de l’avoir aussi naturellement au téléphone m’aurait été impossible (pourquoi ça a été si facile avec lui?) tellement ça semble naturel pour beaucoup.

Une rencontre, bien sur que j’en rêve. Je ne suis pas en glace, si il m’était indifférent, j’aurais stoppé net plutôt que de me casser la tête à savoir comment faire pour lui faire comprendre les choses et pour ne pas le faire fuir lui. Alors, je n’ai pas la certitude d’avoir réussi, il m’a promis qu’on en reparlerait, j’attends cette discussion pour savoir où on en est concrètement. Qu’on stoppe là ou qu’on continue, il faudra bien que je passe ce cap de la peur de conduire. Parce que si ce n’est pas avec lui, ce sera avec le suivant. A moins de rencontrer quelqu’un ici.
Pour le moment, c’est lui qui m’intéresse. C’est lui qui occupe mes pensées. Même si je m’y refusais, que ça me rend vulnérable, je dois finir par l’admettre. C’est lui.

Je ne sais pas comment dépasser cette peur de conduire. Quand j’ai vraiment peur d’un trajet pour un entretien d’embauche (c’est quoi ces bestioles déjà?), il m’arrive de faire le trajet avant pour repérer et y aller plus sereine le jour J. Ca fait longtemps que je ne l’ai pas fait cela dit. Et là, faire 4h de route pour repérer, heu, non (4h aller, 4h retour, beaucoup d’essence pour pas grand chose).
Il va falloir que je progresse sur ce blocage pourtant. Et sur d’autres.

Malgré les nombreux défrichages de 2017, il y a encore pas mal de boulot à faire. J’espère juste avoir rencontré quelqu’un qui aura la patience de le faire avec moi. Parce que si c’est pas le genre de relation que je recherchais, ce type m’intrigue, m’attendrit parfois (le pouvoir des dinosaures) et me donne … envie.

Publicités

15 réflexions au sujet de « Comment progresser encore? »

  1. Ce moment de calme est flippant hein, décembre n’est pas une bonne période pour les rencontres. J’ai aussi rencontré au dernier moment une personne, ça casse le rythme, pas évident.

    Au final que ton aventure continue ou pas, c’est que du gagnant pour toi avec tous tes progrès !

    Aimé par 1 personne

    1. Le calme est flippant, je ne suis pas une patiente. Il m’a dit qu’on en parlerait mais quand? Moi ça me fait flipper, j’aimerais qu’on ait cette discussion pour savoir où je vais.

      Aimé par 1 personne

  2. Je te suis depuis quelques mois à peine et je trouve que tu as beaucoup progressé Angie, que tu as dépassé certaines peurs, que tu t’es davantage ouverte, que tu as osé pas mal de choses. Paris ne s’est pas fait en un jour.
    Le silence c’est le plus dur. Ca fait peur. Le silence n’est pas perçu par tout le monde de la même manière. Si il t’a dit que vous alliez en parler, c’est sûrement très clair dans sa tête à lui. Il n’imagine peut-être pas du tout la manière dont tu vis les choses…
    Courage pour l’attente…

    Aimé par 1 personne

        1. Il me manque. Je sais pas ce qu’il pense puisqu’on a pas encore parlé. Est ce qu’on le fera un jour ou il a dit ça pour pas me faire de peine la veille de Noel? Trop de questions sans réponse et je n’aime pas ça.

          Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s