Coté coeur

Mikaël

En écrivant sur Vincent, je savais que j’en viendrais à parler de Mikaël a un moment ou un autre. Ca va être plus difficile je pense. Plus douloureux par certains aspects. Plus marquant dans ma vie, plus … je ne sais pas trop quoi. Il y a eu des hommes qui ont traversé ma vie, des hommes pour qui j’ai eu des sentiments et il y a ceux que j’ai aimé. Voilà pourquoi je tiens tant à cette distinction entre avoir des sentiments et l’amour. Ca ne nous impacte pas de la même manière. Définitivement pas.

Je crois que je chercherais Mikaël dans chaque homme que je vais rencontrer pour le reste de ma vie. Ce coup de foudre qui nous fait rêver, je l’ai eu. Lui non. Ca restera une blessure à tout jamais. Et je l’aimerais à tout jamais. Mais du coup, pour soigner cette blessure, ça va être compliqué. Les coups de foudre qui fonctionnent, c’est pour les autres, pour les contes de fée, ce n’est pas pour moi. Je le sais mais on ne peut s’empêcher de l’espérer malgré tout. Croiser une personne, voir son sourire, son regard, sa façon d’être et y reconnaître une évidence. Une évidence qui éveille l’espoir. L’envie.

Une évidence non réciproque bien sur. Donc douloureuse. L’amour est douloureux. Et pourtant, aimer c’est bon. Avoir une personne qui hante nos nuits, nos jours, qui donne envie de … voir la vie autrement. Même quand on sait que c’est impossible. Même quand on sait qu’il n’y a pas d’espoir. Je garde des détails insignifiants en tête. Des détails cons. Ces petits détails qui font que l’amour vit toujours un peu. Des détails qui reviennent en traîtres quand on pense que ça va mieux. Sa manière de s’habiller, son visage, sa façon de tenir sa cigarette (nul n’est parfait).

Mikaël est l’amour impossible de ma vie. Pas le seule mais le plus marquant. Il le sera éternellement. Rien ne le balaiera de ma mémoire et, j’en prend conscience, de mon cœur. Il y a sa place. Il y a laissé une trace. Un goût d’impossible, d’inachevé, d’inassouvi. C’est lui que je cherche et c’est lui que je trouve puisque je trouve l’impossible, toujours.

Est ce que ma vie serait différente si il avait eu des sentiments pour moi ? Si j’avais eu ma chance ? Si il m’avait aimé ? Est ce que je me sentirais désirable si cet homme que j’ai aimé, que j’aime, m’avait aimé ? Est ce que je me sentirais différente ? La vie aurait-elle une autre saveur ? Est ce que je pourrais croire que le meilleur est possible ou tout ce que j’ai vécu d’autre pèserait plus dans la balance ?

Les amours qu’on ne vit pas, les amours impossibles, laissent peut-être plus de questions que les histoires que l’on vit, qui existent, qui ont leur chance. Pourquoi on aime sans être aimé ? Pourquoi ce coup cruel du destin ? Pourquoi devoir contenir autant de sentiments ?
J’en garde comme enseignement que j’aimerais toujours sans être aimée en retour, que ce n’est pas pour moi. Qu’il y aura dans ma vie des hommes pour qui j’aurais des sentiments, pas de l’amour, qui en auront pour moi à leur manière, mais que je n’ai rien à espérer de plus. J’en déduis surtout qu’à trop aimer, on se prend le mur et que s’en relever est difficile. On ne le fait jamais vraiment.

Publicités

15 réflexions au sujet de « Mikaël »

  1. C’est toujours dur d’aimer quelqu’un qui ne nous aime pas. Pourtant il faut savoir tourner la page. Tu ne sais pas ce que ça aurait donné. Ce ne sont que des suppositions. Tu le rechercheras peut-être un temps dans les autres hommes que tu rencontreras. Mais n’est-ce pas juste un mirage auquel tu t’attaches?
    Je ne juge pas, ça m’est arrivé aussi.
    J’ai même continué à aimer pendant des années un homme qui ne m’aimait plus depuis longtemps.J’ai espéré, je me suis fais des nœuds au cœur et à la tête. J’ai mis ma vie entre parenthèse. J’ai eu du chagrin, j’ai souffert et j’ai même cru que je ne m’en relèverais jamais. Et puis un jour j’ai lâché prise. J’ai réalisé que j’aimais une hypothèse…

    Aimé par 2 personnes

    1. On aime toujours une hypothèse au final. Même lorsqu’on est en couple avec quelqu’un, on le découvre jour après jour. On ne connait jamais tout de la personne en face.

      J'aime

      1. On ne connait pas forcément tout d’une personne c’est vrai. Une bonne partie quand même qu’on découvre au fil du temps. C’est le charme de l’amour…
        Aimer une hypothèse c’est aimer quelqu’un avec qui on se dit que ça aurait pu fonctionner. On n’en sait rien. On ne le saura jamais d’ailleurs. On imagine juste. On aime un rêve. Pas une personne.

        Aimé par 2 personnes

        1. On découvre de l’autre ce qu’il/elle veut bien nous faire découvrir au final. Le nombre de fois où on pense connaitre une personne assez pour lui faire confiance jusqu’au jour où finalement on se rend compte qu’on s’est trompé en atteste. Ou c’est moi qui ne tombe que sur de sombres connards et des garces. Mon karma surement.

          On aime un peu de la personne quand même. Sauf si c’est vraiment juste quelqu’un croisé dans la rue. Mais quelqu’un qu’on côtoie un peu, qui fait partie d’un cercle d’amis, on en a certes un léger aperçu, pas celui du quotidien, mais un aperçu quand même.

          J'aime

          1. Ou ce qu’on veut bien voir…je te rassure on a toutes eu notre lot de connards ou de mecs pas fiables.
            Oui on connait un peu de la personne mais ce que ça aurait donné avec nous, est-ce que ça aurait fonctionné ensemble, ça on ne peut que le supposer, tirer des plans sur la comète.
            Je sais que c’est dur d’aimer quelqu’un avec qui nous n’avons pas de futur. C’est peut-être trop personnel mais est-ce que tu as partagé tes sentiments avec cette personne? Est-ce que tu lui as dit ce que tu ressentais pour lui?

            Aimé par 1 personne

            1. Oui je l’ai fait. Ca m’a beaucoup couté de le faire vu ma timidité et ma peur. Je n’ai pas besoin d’expliquer que ça n’a rien donné vu mon article.

              J'aime

              1. Je suis passée par là. J’imagine aisément…
                Et ça ne t’a pas libérée. Je te souhaite sincèrement de rencontrer une personne avec laquelle l’amour sera une belle aventure. Tu n’oublieras peut-être jamais Mikaël. Avec le temps l’amour deviendra de la tendresse pour une personne qui a compté dans ta vie.

                Aimé par 1 personne

              2. Alors ça j’en parle dans un article la semaine prochaine, mais l’amour, je renonce. Ca va, je laisse ça aux autres. J’en ai marre de m’effondrer, j’en ai marre de pleurer. J’en ai marre de croire, d’espérer que ça peut être possible. Il n’y a pas d’amour pour moi. Je l’accepte et je renonce. Retour au sommeil.

                J'aime

  2. Et il y a tous les hommes qui t’ont aimé sans que tu me saches. L’amour est très asymétrique, c’est en partie son essence.
    Ce que tu dis me fait penser à un des thèmes centraux des Amours imaginaires, de Dolan. Et aussi à un passage sur les affects chez Spinoza (je suis dans le livre de Lenoir sur Spinoza, si tu veux commencer la philo c’est très bien par exemple ! )
    Pour moi tout ce que tu décris retombe dans la citation de Camus que je colle partout, après tout nous cherchons tous à aimer plus qu’à être aimé, au fond c’est ça le problème. Cette force qui doit jaillir, qui ne peut rester pour soi.

    Aimé par 1 personne

    1. Personne ne peut m’aimer.
      Nous cherchons plus à aimer qu’être aimé. Peut-être, mais en aimant, on espère l’être en retour. C’est un besoin équivalent, indissociable. C’est pour ça que ça fait si mal quand ce n’est pas partagé.

      J'aime

  3. j’ai 30 ans et ne suis jamais tombée amoureuse, car j’ai une peur de m’engager, des hommes, de moi meme en couple de faire confiance a quelqu’un, de laisser quelqu’un prendre soin de moi …. bref, l’amour je ne sais pas si c’est pour moi, mais j’y crois. Meme si je ne l’ai jamais vu, ni dans ma famille.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s