Coté coeur

Pourquoi ce mot?

Lors d’une discussion hautement philosophique, on m’a demandé pourquoi utiliser ce terme, ce qu’il avait de plus qu’un autre. Qu’il y avait un autre moyen de définir ce que l’on ressent, ce que l’on éprouve pour une autre personne, ses sentiments. Face à mon attachement pour ce terme précis, on m’a demandé d’expliquer en deux phrases pourquoi j’utilisais ce mot là et pas un autre. En deux phrases. C’est mal me connaître quand on me pousse à la réflexion.

Les mots sont importants, je l’ai déjà dit. Alors quand un mot pose soucis dans sa définition, je prend le dico. Et que dit le Larousse sur le mot amour :
nom masculin, inclinaison d’une personne pour une autre, de caractère passionnel et/ou sexuel.
Serait-ce la seule chose qui sépare l’amour de l’amitié ? La passion, le sexe ? Une attirance principalement physique donc. Ca rend un brin superficiel dit comme ça, non ? Et pourtant ce n’est pas totalement faux, quand on ressent de l’amour pour quelqu’un, on a ce fort besoin de cette personne physiquement. La toucher, la sentir, la voir. On va décrire en long, en large, indéfiniment tout ce qui nous attire physiquement chez elle, ce que l’on ressent en sa présence. On réduit donc cette personne à un corps, un physique. Que devient l’amour quand on se lasse de ce corps, quand l’attirance n’est que physique, sexuelle, et que cette attirance disparait ? Ca ne s’arrête qu’à ça, avoir un envie d’un corps qui nous attire ?
(Si oui, voilà pourquoi je n’évoque ce sentiment à personne. Je suis mal barrée)

Je ne nie pas ce coté physique, sexuel, intense, passionnel. Mais je vais passer encore pour la romantique, naïve, fleur bleue, adolescente de service. La douceur, la tendresse, l’apaisement, c’est important aussi. L’envie que l’autre soit bien, l’envie de l’entourer … d’amour. Vraiment ce mot s’impose, il veut tout dire. L’envie de solitude à deux, de bien-être, de calme, de silence évident, de complicité, … Ce que la définition du Larousse ne dit pas. Ce qui ne s’explique pas. On peut dire, sans vraiment l’expliquer, qu’un visage, un corps, un regard éveille notre désir, nous donne envie , on aime son esprit, son humour, sa façon de voir la vie, sa façon d’être. Mais il y a tout ce qui est indéterminé, il y a les détails évidents et le reste. Ce qui fait la différence entre ce type croisé dans un bar et qu’on a trouvé mignon, et lui, qui vient s’accaparer nos pensées chaque seconde qui passent. Ce qui fait qu’on peut être bien avec tout un tas de personne mais que celle-ci, c’est différent, c’est au-dessus.

L’amour, c’est ce sentiment qui vous chamboule, qui fout des papillons dans le ventre, qui donne envie d’espérer, qui peut transformer notre façon de voir la vie, d’envisager l’avenir, nous donner envie de repousser nos limites, …
C’est un sentiment qui nous fait sentir bien, léger, beau, complet, important, serein et agité à la fois quand il est partagé.
C’est un sentiment qui dévaste, qui détruit, anéanti, obscurci le ciel, la vie, l’avenir, blesse, quand il est à sens unique, quand il est impossible.
L’amour est à la fois le plus beau des sentiments et le plus terrible. Il est difficile à expliquer en deux phrases et pourtant totalement exprimer en un mot.

Voilà pourquoi je continuerais d’utiliser ce terme. Parce que ce n’est pas une vague ou moins vague affection pour quelqu’un. Parce que ce n’est pas un sentiment comme un autre. Parce que si je m’efforce de l’oublier pour le moment, je vais paradoxalement l’attendre et l’espérer inlassablement. Parce que ça donne un sens à la vie, même si ça ne devrait pas. Parce que c’est un joli mot : amour.

(Et je vais me torturer l’esprit à réduire tout ça en deux phrases).

Publicités

18 réflexions au sujet de « Pourquoi ce mot? »

  1. L’amour c’est un tout, ce n’est pas que physique. C’est une alchimie, une évidence. C’est quelque chose qui se vit plus qu’il ne se dit ou se décrit.
    C’est un joli mot c’est vrai. Le plus beau.

    Aimé par 1 personne

    1. Parfois l’amour n’est pas une évidence, il grandit peu à peu et c’est peut-être d’autant plus beau d’apprendre à connaitre la personne au fil du temps.

      Le plus beau mot est liberté. L’amour contient toujours une part d’aliénation. belle, douce et heureuse, mais aliénation malgré tout. La liberté prime sur tout.

      J'aime

      1. On apprend toujours à connaître la personne. L’amour aussi est un apprentissage. Balzac disait justement « L’amour n’est pas seulement un sentiment, il est un art aussi. »

        La liberté c’est un magnifique mot – mais qui est vraiment libre?

        L’amour ne devrait jamais être aliénant. Il est la plus grande force qui existe, qui transcende tout.

        A chacun de trouver le mot qui lui convient…Heureusement nous n’avons pas les mêmes!

        Aimé par 1 personne

        1. On peut se poser la question sur l’amour aussi : qui aime vraiment? Mais on en revient un peu au questionnement que j’avais sur Béquille ou médicament.

          La liberté prend de nombreuses formes. Comme l’amour.

          Aimé par 1 personne

          1. Tu as cette impression? Tu es heureuse avec tes chaînes actuelles? Moi non et j’ai des doutes sur le fait de les choisir, est-ce vraiment nous qui sommes acteur de ce choix, ou bien le destin et le hasard… Pfiou va savoir:

            Aimé par 1 personne

            1. On a toujours des choix, ça ne veut pas dire que ce sont les bons. On n’a pas toujours ce que l’on veut. Jamais même. Je suis en train de l’accepter et de faire avec. On ne vit pas dans un conte de fée.

              J'aime

              1. En apparence tout se passe crème. La vérité est peut-être moins rose. Et puis, chacun sa vie. On ne joue pas avec les cartes des autres mais avec les notres. Aussi pourries soient elles. Même si je sais que c’est rageant de ne rien voir évoluer positivement dans notre vie.

                J'aime

            1. C’est normal d’avoir peur. Mais ça te fait tourner en rond choupette 😉 Comme il s’est pas acheter de couilles, à toi d’en avoir. Mais te laisse pas bouffer non plus. T’es pas la seule à devoir faire des efforts et des compromis. ca marche aps comme ça.

              Aimé par 1 personne

  2. Généralement je suis contre l’usage du dictionnaire pour ces mots aussi complexes. Je me tourne vers la philosophie qui sait admirablement bien dérouler des milliers de pages sur un concept. Ici tu fais un peu ça. C’est cool.

    Ta vision est intéressante. Je vais réfléchir la dessus. Merci de nous partager tes pensées 😉

    Aimé par 1 personne

    1. On me questionne, j’écris, je partage. C’est pas fini à mon avis lol (le plus difficile fut de résumer tout ça en deux phrase, mais j’ai réussi).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s