Se réorienter professionnellement, l’inutilité des tests

En ce jeudi 3 aout, je me suis décidée à faire (ou refaire conviendrait mieux vu qu’à une époque j’en ai fait par dizaines) des tests d’orientation et conneries du genre. On fait le même genre de choses quand Pole Emploi nous envoie vers un de ses prestataires, pour l’époque où j’ai fait ce type d’accompagnement en tout cas. Sauf que chez un prestataire de Paulo, ça prend 3 séances d’une heure au moins. Chez soi, on fait ça en 30 minutes en prenant son temps et en faisant plusieurs sites.

Rien de révolutionnaire dans cette nouvelle fournée de tests. Les mêmes résultats reviennent et donc aucune piste nouvelle à explorer. Je vous donne un petit aperçu ?


J’ai d’abord fait celui sur le site Kledou. Le soucis du site est que pour avoir des résultats plus complet, il faut sortir l’oseille.
Profil de personnalité :
– créatif 85%
– investigateur 75%
– social 45%
– méthodique 40%
– entreprenant 30%
– pratique 25%

Secteur d’activité qui correspondent le mieux :
– Art – Culture – Spectacle 54%
– Science – Technologie – Informatique 40%
– Médecine – Santé 35%

Le site propose ensuite une liste de 20 métiers, mais il faut payer. On voit les premier :
– professeur de musique 100%
– écrivain public 94%
– dessinateur modéliste (habillement) 94%
– traductrice d’édition 94%

J’ai rigolé assez souvent. Médecine, santé, on oublie. Pour la liste de métiers, bref.

Je suis allée sur le site http://www.orientation-carriere.com ensuite. Les résultats sont très court. Au moins, ça va être rapide à recopier :
– artistique 64%
– conventionnel 47%
– investigateur 47%

J’ai fini avec http://www.lesmetiers.net et ça donne :

Je me suis bien amusée mais je n’ai pas éclairci le brouillard professionnel dans lequel je me trouve. Je continue dans le surplace. C’est bien le surplace aussi. Je commence à connaître l’endroit.
Y’a des choses pas totalement idiotes dans ces tests mais ce n’est pas réalisable.

(Je suis désolée de vous enquiquiner deux fois aujourd’hui. Ce matin, c’était récréation quand même).

Publicités

29 réflexions sur “Se réorienter professionnellement, l’inutilité des tests

  1. Pour que ce soit réalisable en fait ça demande une reprise d’études de plusieurs années et ensuite de pouvoir trouver du boulot sans expérience (vu que même l’alternance n’est plus considérée comme une expérience significative)… en résumé on stagne.

    Aimé par 1 personne

    1. J’aurais bien été tenté par prof de musique mais … j’ai quelques faiblesses en musique (entre autre). Mais oui, globalement, c’est ça, reprise d’études souvent longues et pas forcément de taf derrière.

      J'aime

  2. Sweet-Things

    Écrivain publique avec un social à 45%
    En résumé tu n’es pas très entreprenante mais très creative
    Donc si tu es drivèe correctement tu es super pour une boîte
    C’est plutôt cool comme conclusion

    Aimé par 1 personne

    1. Ouais. Et ma créativité, je la cherche encore. Elle doit être planquée dans un recoin de mon cerveau. Sous le tas de conneries qu’il ressasse chaque jour et qui ne servent à rien surement.

      Aimé par 1 personne

        1. Tu fais trop attention à tes bêtes aussi. Quelle idée de les aimer! Parlant bestiaux, ma belette avait l’air triste ce matin, ça m’a fait mal de la laisser. J’ai fait un gros câlin mais bon.

          Aimé par 1 personne

  3. Vanina

    Bonjour, j’ai déjà lu une partie de votre blog, je suis tombée dessus sûrement via une recherche sur « investigateur » que l’on retrouve dans les tests sur les métiers et orientation. J’ai été très surprise de constater qu’une bonne partie de ce que j’ai lu, j’aurais pu l’écrire moi-même. Je suis au chômage également, j’ai plus ou moins les mêmes résultats aux tests. Je me retrouve aussi concernant le fait de trouver un travail passionnant, pas affligeant en correspondance avec ses valeurs, de ne pas vouloir d’un job de 3h/semaine pour donner des cours de maths, le fait d’être un peu perdue dans sa réflexion, d’être un peu en décalage avec le monde qui m’entoure, ne pas vouloir être un mouton, de devoir être hypocrite en entretien, les problèmes de stress en voiture (bien que ça s’amenuise avec le temps), le fait d’avoir commencer la guitare il y a un an et demi (si vous en avez envie faites-le, ne vous laissez pas bloquer par vos peurs de ne pas y arriver), le fait que vous parlez d’écrire un livre (je le fais depuis des années sans malgré tout réussir à aboutir). Bref je me sens en adéquation avec vous et vos pensées. Et ça fait du bien de ne pas se sentir la seule au monde à penser de cette façon!

    Aimé par 1 personne

  4. Flora

    Bonjour, je suis tombée sur votre blog par hasard, et je me sens un peu moins seule !
    J’ai fait des tests de personnalité avec la prestation Activ Projet que Pôle Emploi m’a envoyé faire chez un prestataire. J’avais demandé une formation licence professionnelle dans le culturel, mais ma conseillère n’avait pas envie de me la valider. Je ne suis pas plus avancée car une fois les résultats obtenus, on en fait rien, c’est juste du constat, donc pourquoi faire ses tests ? Peut-être pour donner un contenu à la prestation ! En plus j’ai eu le malheur d’avoir un profil « artistique », et ça ne plaît pas car pas de débouchés, pas d’emploi… Résultat je cherche à faire m’orienter vers un métier plus conventionnel, sans grande conviction mais il faut bien manger… et là je dois faire une PMSMP pour valider un projet de secrétariat, et ça me gave… bah oui la formation qui me plaisait m’est fermée, donc je fais ce que je peux, avec les critères financements, lieu de la formation, durée, qualification… et au final les choix sont très restreints. Je ne parle même pas de chercher un emploi directement, sans xp ou qualification, c’est mort ! Désolée d’avoir vidé mon sac ! Je m’en vais lire vos autres articles ! Merci !

    Aimé par 1 personne

    1. Ne vous excusez pas pour avoir vidé votre sac, au contraire.
      Oui, les accompagnements ne servent pas à grand chose, on fait ce type de test et on en fait rien. Ou parfois, à l’époque où j’avais du suivre ce type d’accompagnement, on regarde les formation mais seulement à l’AFPA, histoire de financement. Ca restreint beaucoup les possibilités.

      J'aime

  5. Je ne suis pas la seule à me demander pourquoi faire ces tests ! Comme je ne trouve pas actuellement de travail dans ma voie (prof des écoles) et que ma période chômage arrive bientôt à sa fin, Pôle Emploi m’a redirigé vers « Activ’Projet’ pour savoir quel autre métier pourrait me correspondre. Par curiosité j’ai fait plusieurs tests qui … ne m’ont rien appris : je sais que j’aime créer mais par épisode (je vais être à fond sur le tricot pendant deux mois puis…abandon, plus de motivation) et que je suis introvertie (la blague, on me le disait déjà en primaire !). Pas d’idée de métier.
    Lors du premier RV de Activ’Projet, on m’a demandé .. de savoir dans quel domaine je souhaiterai travailler et mieux quel métier ! Euh..je suis là justement parce que j’en ai aucune idée. Au final, la seule direction est dans le secrétariat ou l’administratif et cela demande en moyenne 2 ans d’étude. Merci mais je veux travailler, les études j’ai donné (5ans, un master). L’idée que pendant ces formations je devrais vivre mais que je ne recevrais pas d’argent ne semble pas leur effleurer l’esprit Ni que une semaine avant, lors d’un RV collectif de Pole Emploi, la conseillère a dit que le secrétariat est un secteur bouché car beaucoup de personnes s’y dirigent et donc qu’il faut plusieurs années d’expérience et un diplôme. J’ai l’impression que cet organisme pousse les personnes à reprendre des études.
    Pour le deuxième RV, je dois regarder les offres d’emploi pour avoir une idée de ce qui est demandé. Mais cela ne m’aide pas vraiment. J’ai repéré une formation courte qui m’intéresserait mais aucune idée du marché du travail.
    Bref, vive l’aide inutile ( et la pollution quand on est obligé de se déplacer en voiture).
    Bon courage à vous aussi.

    J'aime

    1. laurence3374

      pour le secrétariat ou plutôt l’administratif en général , je confirme bien que c’est un secteur archi bouché pas vraiment d’avenir…. bp de candidates pour chaque offre, donc l’employeur choisit tjs la  » perle rare ». J »ai plusieurs années d’expérience et diplômes dans ce domaine, et j’ai tjs galéré et passé plus de temps au chômage qu’en activité….

      Je remarque aussi dans le détail des tâches pour les offres administratives, c’est de plus en plus complexe, faut être multi tâches. donc pas évident du tout.

      Aimé par 1 personne

      1. Merci pour ces informations. Cela me donne une idée précise de la situation. Et je pourrai répondre à la conseillère qui semblait déterminée à me faire suivre une formation, probablement dans cette branche.
        Même si du coup je ne sais pas vraiment vers quoi me tourner.

        Aimé par 1 personne

    2. J’ai échappé (pour le moment) à l’autre prestation PE : Activ’emploi. Ce sont des prestations d’une inutilité totale.
      L’administratif c’est en effet bouché, on est plein à tenter notre chance mais peu à trouver un poste viable. Laurence l’explique bien dans son commentaire.

      Je te souhaite bon courage, j’espère que tu vas trouver une piste de reconversion 😉

      Aimé par 1 personne

        1. laurence3374

          on m’a imposé cette prestation d’avril a août dernier….. comme dit Angie totalement inutile.

          Dès le 1er RDV l’intervenante chez le prestataire à fait petit point avec moi; elle a regardé mon CV ( juste deux /trois bricoles à modifier) m’a demandé si j’étais inscrite sur les réseaux sociaux professionnels , sites d’intérim, sites de recherche d’emploi, évidemment PE ( si j’avais mis mon CV dessus); Indeed etc etccc enfin bref la brave dame m’a dit  » mais c’est parfait vous connaissez déjà tous cela …..) on a discuté de mes  » freins » à la recherche d’emploi, c’est a dire secteur bouché, pas mobile, chômage longue durée… elle s’est vite aperçu que cela servirait pas à grand chose, elle était même sur le point de contacter ma conseillère PE….. c’est moi qui ait dit je veux la suivre , vu qu’elle m’avait dit  » j’exige que vous la fassiez »….. j’avais pas envie de me retrouver radiée quelques temps…. et de toute façon elle me l’aurait refilé plus tard si tjs pas d’emploi….

          juste l’atelier  » préparation aux entretiens » a été un peu utile, j’ai appris quelques trucs pour se présenter en une ou deux minutes. Sinon des déplacements pour rien  » heureusement que c’est une prestation un peu  » à la carte » on nous impose pas de suivre tous les ateliers, comme dans les prestations du passé.

          Aimé par 2 people

          1. J’espère ne pas encore reparler du CV et de l’entretien car j’ai eu deux journées dessus (les ateliers de journée) Bien que si je change, je n’ai aucune idée de quoi mettre pour me valoriser.
            Merci de partager votre expérience.

            Aimé par 1 personne

  6. White

    Je n’ai pas eu droit à Activ’emploi mais à d’autres accompagnements. Le dernier, je comptais dessus pour améliorer mes CV et lettre. Mais non, tout était déjà bien. Ca ne m’avance pas. J’ai déjà lu des opinions différentes chez les recruteurs sur le CV. Certains recruteurs veulent juste y trouver l’expérience récente qui correspondra pour travailler chez eux, les flonflons de mise en page ils s’en moquent. Et d’autres recruteurs aiment qu’une jolie mise en page attire leur œil. Peut être faut-il y aller au culot aujourd’hui pour se démarquer complètement? J’y pense, mais je n’ai pas encore osé.
    Laurence, les prestataires n’ont pas vraiment plus de moyens que nous pour changer la donne.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s