Les Chroniques Lunaires de Marissa Meyer

Voilà une saga dont j’ai longtemps entendu parler avant de me lancer. J’avais peur d’être déçue, peur d’entamer une saga de quatre tomes (plus les Hors Serie) sans intérêt, que ce soit long, que j’ai envie d’abandonné en cours de route et d’avoir donc un sentiment d’inachevé. Mais, une saga Young Adult, SF, réécriture de contes, … bref tout un tas de points positifs qui titillaient ma curiosité quand même. C’est en mars que j’ai donc plongé dans le tome 1 qui, si il ne m’a pas rendu accro, m’a fortement donné envie de continuer. Ce que j’ai fait en ce mois de juin et ce fut la catastrophe … pour mon « temps libre ».

Les Chroniques lunaires débutent avec Cinder et je ne vous fais pas un dessin pour comprendre à quel conte il fait référence. Cinder habite Néo Beijing, elle est une cyborg, elle a une belle-mère exécrable, son seul ami est un robot du nom de Iko. Un jour, elle rencontre le prince Kai et sa vie va changer totalement. Elle va en découvrir plus sur elle, la reine Levana (la reine lunaire) et comprendre que ces choix pourraient changer sa vie mais aussi celles des habitants de la terre et de la Lune.
Le tome 2 se nomme Scarlet et là encore, pas besoin de trop se poser de question pour comprendre la référence au conte. Scarlet vit dans une ferme avec sa grand mère mais celle-ci a été enlevé et la police ne fait pas grand chose pour la retrouver. Scarlet mène donc l’enquête de son coté et son chemin va croiser celui de Loup puis celui de Cinder.
Pour les passionnés, on peut lire ici un petit ebook qui se nomme L’armée de la reine (tome 2.5 donc) et qui va nous parler un peu du parcours d’un des personnages de la saga.
Vient ensuite Cress. Alors, ça m’a paru moins évident mais je suis pas une spécialiste des contes. Mais si je vous parle d’une jeune fille enfermée dans une tour et dotée de très long cheveux, ça devrait vous aiguiller. Cress, elle, est enfermée dans un satellite, est super douée en informatique et elle aide l’équipage de Cinder (et défie donc prudemment la reine Levana) et ses espoirs d’être sauvée par un preux chevalier vont un jour se réaliser. Bon, le chevalier a un passé douteux, est un brin dragueur mais il a bon fond. Je crois.
Il y a un autre hors série qui se place ici. Bon, ça n’a pas grande importance dans la chronologie de l’histoire, on peut le lire ensuite. Il est concentré sur l’histoire de Levana.
La saga se termine avec Winter. La couverture du livre donne un bon indice sur son alter égo de conte. Au passage, cette couverture est juste magnifique, orgasmiquement magnifique. Voilà voilà. Winter est la belle-fille de Levana. Elle est un peu folle depuis qu’elle a décidé de ne plus utiliser ses pouvoirs lunaires (il faudrait que je vous explique cette histoire de pouvoir). Mais sous son comportement étrange, dont elle joue souvent je pense, se cache une jeune fille intelligente, gentille et courageuse qui n’a pas peur de défier Levana.

Ca c’était pour un petit résumé des différents tomes sans en dire trop, il y a pas mal d’éléments que je n’ai pas abordé mais c’est mieux de les découvrir au fil de la lecture. Ce serait dommage d’être spoilé. L’histoire prend donc place à la fois sur terre et sur la Lune. Il y a une guerre qui couve entre les deux peuples et Levana espère bien la gagner pour régner sur les deux communautés. Son plan est d’épouser Kai pour être dans un premier temps impératrice de l’alliance terrienne puis de l’assassiner pour régner seule.
Les terriens n’aiment pas les lunaires, ils ont peur de leur magnétisme. Les pouvoirs lunaires permettent de contrôler les personnes et de créer des illusions (Levana ne montre pas son vrai visage par exemple, on comprend pourquoi dans le tome qui lui est consacré). Tous les lunaires n’ont pas de pouvoirs. Ceux qui en sont dépourvus sont des coquilles. Cress en est une. Officiellement, ils sont tués. Mais la reine a d’autres projets pour eux.

C’est une saga qui m’a agréablement surprise. Je n’ai pas été accro dès Cinder. J’ai beaucoup aimé ce premier tome mais c’est en lisant Scarlet que j’ai concrètement plongé totalement dans l’histoire et que j’ai eu du mal à lâcher ma liseuse. Les pièces se mettent en place petit à petit, on voit que l’histoire est plus complexe qu’il n’y paraît, les destins croisés des personnages ont leur importance.
J’aime beaucoup l’univers créé par l’auteur (ou autrice, je sais qu’il y a débat sur le terme à employer), il est complexe, les personnages ont leurs passés, leurs faiblesses. On retrouve des éléments des contes mais pas tous, c’est même assez éloignés parfois. On retrouve cependant les personnes et je trouve assez malin la manière dont Marissa Meyer les emploie.
Le style est agréable, fluide, ça se lit tout seul. Ca reste du Young Adult, certains éléments paraitront trop simples pour des lecteurs aguerris mais je trouve malgré tout que c’est une saga de qualité, simple mais pas simpliste.

Après avoir fini Winter, je peux dire que ce sera une lecture coup de cœur de 2017. J’ai trouvé le tome 4 un peu long parfois, mais c’est surement dû à l’impatience que j’éprouvais à connaître le destin de nos héros. Même si, en fait, ça ne fait pas trop de doute.
Je me suis clairement attachée aux personnages. Peut-être un peu moins à Cinder et Kai, j’ai adoré Thorne pour le coté léger qu’il apporte, Loup pour le coté sombre, Winter parce qu’elle est complètement folle, mais gentiment folle. Et Iko, vraiment Iko et ses « je ne compute pas ». Une grosse touche humoristique dans la saga.

Une très bonne saga Young Adult donc, qui m’a fait passer d’excellents moments.

Publicités
Poster un commentaire

8 Commentaires

  1. j’ai bien envie de tester du coup 😀

    J'aime

    Réponse
  2. Tu m’as donné envie de les lire. Tu les as eu où ?

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :