Récap lecture du mois d’avril

Comme le mois dernier, je me lance dans un petit bilan lecture.

Le mois a débuté avec Eleanor & Park de Rainbow Rowell. Une vrai bonne surprise. Pas parfait mais vraiment prenant. J’en dis aps plus, j’avais fait un billet suite à la lecture.

J’ai ensuite rempilé pour une re re re lecture de la saga Felicity Atcock de Sophie Jomain et j’ai bien sur commencé par le début (sans blague), Les anges mordent aussi. Je ne m’attarde pas non plus, j’ai déjà dit ici mon amour pour cette saga.

Il trainait dans ma PAL depuis juillet 2016, je me suis dit que c’était suffisant, j’ai donc lu Les Noels blancs de Christian Signol, tome 1 de Ce que vivent les hommes. Je n’ai pas le tome 2 en ma possession mais j’aimerais bien. Ce n’est pas ce que je lis en général mais j’avais déjà lu un livre cet auteur (Les menthes sauvages) et j’avais adoré cet univers si différent de mes choix livresques habituels, cette littérature du terroir qui me ramènerait presque en enfance au temps où la campagne, c’était la campagne quoi.

On passe vite sur le tome 2 de cette brave Feli, Les anges ont la dent dure. Juste entre nous comme ça, moi c’est avec ce tome que j’ai succombé … à la saga bien sur.

J’ai découvert une auteur ensuite, et la plume de Angélique Barbérat m’a plu. L’instant précis où les destins s’entremêlent ne m’a pas déçu. C’était agréable, un brin poétique, malgré le thème de la violence conjugale, on suit des personnages sympathiques (d’autres moins) et on ne peut que se laisser guider au fil des pages vers la fin du livre.
Par contre, le grand format m’a dérangé. Ca fait classe dans la biblio mais au moment de la lecture mes poignets ont cru que je leur en voulais personnellement. Vive les poches!

Moment philosophique du mois avec Le jour où j’ai appris à vivre de Laurent Gounelle. J’ai moins aimé que L’homme qui voulait être heureux mais c’est une lecture très agréable malgré tout.

J’ai fini le mois en compagnie de Rick Yancey et le tome 2 et 3 de La 5e Vague. Je triche un peu, j’ai terminé le tome 3 hier, en mai donc. Mais tant pis.
J’ai lu le tome 1 il y a quelques mois maintenant (octobre je crois) et j’avais très envie de finir cette saga. Pour une fois, pas de vampires, loups-garou et sorcières mais des extra-terrestres. L’univers développé est assez cool.
Le tome 2, La mer infinie, est un peu spécial, on se perd un peu dans les points de vue, l’auteur est un peu obscur parfois. Le tome 3, La dernière étoile, est génial, je l’ai trouvé dynamique, captivant. J’ai eu du mal à le lâcher en particulier à environ la moitié du livre. La fin ne m’a pas déçue, j’ai pleurer comme une madeleine. Une saga très très agréable.

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :