Nous ne sommes pas des anecdotes

On ne va pas revenir sur le résultat du 1er tour de cette élection. Je ne commenterais même pas je crois. Aucun des candidats restant ne me convient. Aucun ne me permet d’entrevoir un avenir meilleur. Certains vont respecter, d’autres me dire que je favorise untel ou untel, que je ne fais pas barrage, … Le vote est personnel, chacun fait son choix dans l’isoloir.

Ce qui me pousse à écrire, ce sont les propos d’un soutien de Macron. Je n’ai encore jamais pleuré pour un fait politique. J’ai pu être choquée, révoltée, très triste. Mais je n’ai encore jamais pleuré, jusqu’à ce matin. Parce que là, je crois que c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. C’est la manifestation décomplexée du peu de cas que les privilégiés font des citoyens, ces gens qui font VRAIMENT vivre la France. Je crois que ce coup-ci, j’ai vraiment, vraiment peur de ce qui va nous arriver durant les cinq années à venir (au moins).

Si vous regardez un peu les infos, vous avez ne serait ce que vaguement entendu parler des difficultés de l’usine Whirlpool à Amiens. Je ne saurais moi-même vous expliquer concrètement le cas, mais c’est grosso modo toujours la même chose : en France ça coute trop cher donc on délocalise. 300 emplois en jeu je crois. Autant de familles qui seront directement impactées. Ces situations sont toujours tristes, angoissantes. D’autant plus qu’elles se multiplient.

Jacques Attali, soutien d’Emmanuel Macron, était invité à je ne sais quelle émission ce matin. Alors que son poulain rencontre les syndicats à la CCI et que Marine Le Pen fait une apparition surprise sur le parking auprès des salariés (du coup, Macron devrait s’y rendre aussi, je ne crois pas que c’était prévu), monsieur Attali n’a rien trouvé de mieux que de dire que « Whirlpool, c’est une anecdote. Le cas de 300 personnes n’est pas du ressort du président ».

Comment peut-il se permettre de sous-entendre que la situation de 300 salariés est une anecdote !? Comment !? Ces personnes ne sont pas des anecdotes, ce sont des citoyens, des salariés, qui méritent le respect et qui méritent d’être entendus ! Ce n’est plus possible de considérer l’humain comme négligeable ! Ce n’est plus possible de favoriser l’argent ! Au delà des chiffres, des statistiques, il y a des vies, il y a des gens. C’est indécent de parler d’eux comme si ce n’était que quantité négligeable. Je ne supporte plus.

Nous ne sommes pas des anecdotes ! Nos vies sont plus importantes que les profits, que l’argent, que les actionnaires, que les chiffres et toutes leurs conneries ! Ce n’est plus possible, on ne peut pas continuer sur cette ligne là ! Quand va-t-on le comprendre? Massivement !? Quand va-t-on remettre l’humain au centre de la société !? Quand va-t-on se soucier de bien-être, d’environnement, de vivre mieux, tous !

A l’heure où j’écris, Macron est enfin allé « à la rencontre » des salariés en grève de l’usine d’Amiens. Sauf qu’il se fait huer comme un malpropre. Les gens ne sont pas dupes. Il s’est fait dicter son action par la visite de Marine Le Pen. Il n’avait pas prévu de rencontre les vrais gens en masse. Sauf qu’il y a un tel dispositif autour de lui qu’on ne peut même pas dire que concrètement il rencontre les salariés.
Je suis ça sur BFM (je sais, choix discutable) et ils tentent de sauver leur poulain. Mais merde,faut qu’ils reconnaissaient qu’il est mauvais, point. Oui, Le Pen a bien avancé ses pions, point. Ça me fait chier mais c’est comme ça.

C’était journée bourdes dans le clan Macron.

Publicités
Article précédent
Poster un commentaire

11 Commentaires

  1. Quand j’ai entendu ça et que j’ai vu que ça ne choquait pas plus que ça (si tu dis que tu vas voter blanc au second tour tu te fais attaquer de partout mais quand Attali sort ça non, rien, pas de réaction…) j’avoue que ça m’a secouée… ça va être ça, la Présidence du banquier « qui n’a pas de leçon à recevoir du petit peuple ». Ses électeurs, au fond, ils s’en cognent, ce sont des gens qui ont un emploi, qui pensent que les chômeurs cherchent bien leur merde et qui sont persuadés que les licenciements économiques ça n’arrive qu’aux autres. J’en viens presque à leur souhaiter de subir notre merde, ils tomberaient de haut et ce serait bien fait.
    S’il continue d’agir comme ça, je me demande s’il pourra finir son mandat avant que les gens se décident ENFIN à se rebeller.

    J'aime

    Réponse
    • J’ai pleuré, concrètement et vraiment. C’est ça, on a la teneur de notre valeur dans la France Macron. Des anecdotes. Je le regarde à Amiens là, c’est minable.

      Aimé par 1 personne

      Réponse
      • Et qu’est-ce que ça va être quand il sera Président… j’en viens presque à me dire que Le Pen fait moins peur. Quitte à se la jouer électeur égocentrique, bah écoute, je suis blanche, hétérosexuelle, c’est pas moi qui ai le plus à craindre d’elle :/

        J'aime

        Réponse
        • Suis pas sure qu’elle soit tolérante avec les chomeurs. J’avoue que je connais peu/pas son programme, je sais que je ne voterais pas pour elle. Y’a trop d’idées malsaines derrière le FN.

          L’un ou l’autre, on est dans la merde!

          J'aime

          Réponse
          • C’est clair. Mais je manque d’idées pour renvoyer l’ascenseur aux électeurs de Macron. Ce genre d’épisodes me fait bouillir de rage. Certains journaux ont suggéré que les Mélenchonistes avaient le sang chaud, me concernant, c’est plutôt vrai 😛

            J'aime

            Réponse
            • Je sais pas, je suis pas douée pour renvoyer les gens dans les cordes. Je suis du genre à bouillir de l’intérieure, à garder pour moi et me faire du mal à moi au final en ressassant.

              J'aime

              Réponse
              • Je dois avouer que je suis très très très rancunière. Je n’oublie jamais un mauvais mot, jamais une crasse. Je ressasse pas mal mais je ne rate jamais une occasion de renvoyer l’ascenseur.

                J'aime

              • J’oublie pas non plus mais j’ai du mal à renvoyer l’ascenseur. Suis pas douée, je me laisse vite déstabiliser.

                J'aime

  2. brayer

     /  26/04/2017

    Attali,c’est l’homme à ne pas écouté!!! il léche les bottes de tous les présidents!!
    Même si ça fait mal, il faut reconnaitre qu’il dit tout haut ce que bien d’autres disent tout bas..
    De toute façon,ça fait 40 ans que les politiciens se fichent des citoyens!! loi de 73, mai 68, pic pétrolier de 73 et 76 ont commencés à fragiliser la france mais aucun politicien n’est intervenu à ce moment là!! et c’est le bordel depuis lors…

    Quand aux électeurs de Macron, on peut leur dire que « si tu veux que le bordel en france continue alors fonce! mais ne vient pas pleurer àprés!! »
    La meilleure façon de modifier le systéme, est de le faire à son niveau et de le propager si les résultats sont positifs!!
    Exemple: l’agriculture bio: au début tout les organismes essayaient de freiner le mouvement, puis les chambres d’agriculture s’y sont mises et aujourd’hui, les dossiers d’installation en bio sont prioritaires (ou quasi: il y a d’autres paramétres).
    Autre exemple: le vélo comme mode de transport! les voies cyclables poussent un peu partout en france même si les gens ont encore du mal à voir le sérieux de cette alternative. les pays scandinaves et pays-bas sont leaders en europe!

    Désolé pour le pavé et bonne lecture!

    J'aime

    Réponse
    • Le soucis c’est qu’au second tour on a pas un choix de folie. Dur dur.

      Oui, c’est sur que faire les choses façon colibri autour de soi est pas mal. Il y a de belles initiatives dont on parle peu. C’est le sujet du film/docu de Cyril Dion je crois, non? J’aimerais bien le voir.

      J'aime

      Réponse
  3. Le vrai combat ça sera les législatives. Il faut voter en masse au Législatives…

    Quant au Président qui peut rien faire pour 300 personnes, on attend pas un Messie, ni un « le Roi te touche, Dieu te guérit », mais au moins quelqu’un qui arrête de nous prendre pour des cons et qui va chercher une VRAI solution!

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :