Parlons lecture

Clap de fin!

Tout comme je n’avais pas pu m’empêcher de vous faire un petit topo sur l’auteur après avoir dévoré les 5 premiers tomes de Felicity Atcock, au lendemain de la sortie de l’ultime tome, je ne peux m’empêcher d’écrire un petit truc le concernant. Je ne garantis pas le sans spoilers, d’autant que j’ai mis quelques petites citations. Je n’ai pas pu m’en empêcher.

En janvier, après avoir eu le tome 2 pour mon anniversaire, j’ai pas pu faire autrement que de dévorer les tomes déjà parus de la saga -crossover inclus. La fin du tome 5, Les anges battent la campagne, me laissait avec un cœur brisé, anéantie et impatiente d’avoir la suite et fin qui ne serait publiée qu’au mois de mars. Ca paraissait très très loin à l’époque. Vraiment.

Cette saga aura été un vrai coup de cœur, une bouffée de fraicheur, un condensé d’émotion. Et comme je le disais sur l’autre article, un bonheur d’avoir enfin des personnages adultes auxquels on peut s’identifier. Sur lesquels on peut fantasmer. Ben oui, voilà, c’est dit. Stan m’a conquise. Je ne suis pas sur qu’un gus pareil dans la vraie vie me fasse craquer et encore moins que je sache le gérer mais le personnage créé par Sophie Jomain m’a totalement séduite. Et si sa présence dans le roman ne fut pas ma seule motivation pour apprécier cette saga, ses petites piques, son arrogance, sa suffisance et ses t-shirts à messages n’ont fait que décupler mon plaisir. Ses prises de bec avec Felicity sont un régal. Puis sous la carapace, y’a un petit cœur tout tendre.

Savoir qu’il y avait un cœur sensible sous la cuirasse me mettait dans tous mes états.

Donc, la fin du tome 5 nous laisse avec une Felicity qui après avoir assisté à la mort de Stan, traité Dieu d’à peu près tous les noms, se retrouve avec une surprise sur son perron. Elle veut qu’on lui rende l’homme qu’elle aime (sérieux, cinq tomes il lui a fallu. CINQ!) et est prête à tout pour parvenir à ses fins. C’est ici que reprend le tome 6, dans un face à face assez inattendu avec le Tout Puissant. Va-t-il répondre favorablement à la requête de notre héroïne ou pas ? Si je vous dis non, vous n’y croiriez pas. Il n’y aurait pas de roman sinon. Ah ah ah !

Et dans ce tome 6, mon petit cœur a été mis à rude épreuve mine de rien. Brisé, réparé, rebrisé, touché, ému, palpitant, … Je suis passée par un panel d’émotions assez variées. Ce qui est compréhensible puisque dans ce tome, on a de l’action, des scènes tendres, des scènes qui font craindre le pire, on a de l’amour, des interrogations. Quand je me suis approchée de la fin de mon livre (numérique), je voulais connaître la fin mais ne pas en avoir fini avec Felicity. Mais il faut bien que ça se termine un jour.

Je me suis demandée quelle aurait été ma vie et celle d’Adam si c’était avec Stan que j’avais eu un enfant.
Ce dernier m’a alors fait un coup que je n’aurais jamais cru possible.
– Je vous aurais aimés, choyés et portés au-delà de tout ce qui est possible.

J’avais très peur de la fin, surtout si je commençais à extrapoler autour du crossover. Les retours dans le passé et on fait genre rien n’est arrivé, tout va bien (façon 22/11/63 de Stephen King), je n’aime pas du tout, du tout. Mais non, ça ne s’est pas fini comme ça. Sophie Jomain nous a fait une fin sur mesure, bien évidemment. Avec un petit épilogue qui va méchamment bien.

Bref, c’est donc la fin pour cette très belle saga que je relirais avec plaisir. J’ai du mal à laisser partir tout ce petit décors de ma tête pour le moment, c’est compliqué. Feli, Stan, Terrence, Stephenie, Jeliel, Phil, Toni, Daphné et les autres vont me manquer. J’ai vraiment adoré cet univers, rencontrer toutes sortes de créatures et me laisser porter par les mots de Sophie Jomain.
J’ai dévoré le dernier tome en une journée (quelques heures quoi, avec coupures), j’étais trop impatiente. Je relirais tout prochainement. Il faut que je digère cette première lecture du dernier tome.

Son sourire m’a fait frémir des pieds à la tête. Sans artifice, sans pouvoir, libre d’être qui il voulait, il était plus beau que jamais.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s