Auteur du moment : Agnes Ledig

Je savais que je vous parlerais de cet autre auteur chouchou sous peu parce que j’avais un livre dans ma PAL et que je savais qu’il n’y trainerait pas. Finis ce matin, je décide donc de vous parler de cette femme qui me fait pleurer à chaque roman que j’ai lu d’elle : Agnès Ledig. Ouais, je sais, j’ai mis l’ambiance direct en parlant de pleurs.

Pour le petit coté bio, Agnès Ledig est née en 1973 et est sage-femme de profession. C’est durant la maladie de son fils qu’elle commence à écrire.
Il y a 4 romans parus pour le moment : Marie d’en haut (2011), Juste avant le bonheur (2013), Pars avec lui(2014) et On regrettera plus tard (2016). En 2017 devrait paraître De tes nouvelles.
En 2016 est paru Je te donne chez Librio pour promouvoir le don de sang (en collaboration avec deux autres auteurs). En 2016 toujours, L’esprit papillon, livre plutôt de développement personnel, avec Jack Koch (il va me le falloir celui-ci, très vite) et Mon guide gyneco avec le Dr Teddy Linet.

Juste avant le bonheurJ’ai découvert Agnès Ledig par hasard, au rayon librairie de mon supermarché, en cherchant un titre qui m’attire. Voilà que je tombe sur Juste avant le bonheur et je me dis « pourquoi pas, ça doit être plein d’espoir avec un titre pareil ! » Ben voyons !
Juste avant le bonheur nous parle de Julie (jeune femme de 20 ans si mes souvenirs sont bons) et de son petit Lulu (3 ans) qui tentent de s’en sortir dans la vie. Une rencontre va bouleverser un peu les choses. Pour le mieux, mais pas avant d’avoir traversé le pire.
http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=75875
J’ai du pleurer dès la page 5 avec ce livre tellement j’ai trouvé Julie touchante. C’est une force chez Agnès Ledig, les personnages sont souvent très touchant de toute façon. On s’identifie, on tremble pour eux, on espère avec eux. Mais l’histoire de ce livre est assez dure quand même et il peut rebuter certain(e)s. J’ai pleuré beaucoup mais je suis tombée amoureuse de la plume de l’auteur, j’ai su que je lirais autre chose d’elle. Pour savoir si ce coup de cœur se renouvellerait.

Marie d'en hautC’est dans une brocante que j’ai franchi le cap du deuxième livre, en trouvant Marie d’en haut pour 1€. C’est l’histoire de Marie, agricultrice et maman d’une petite Suzie, mais aussi l’histoire d’Antoine et d’Olivier. Des personnes que la vie n’a pas gatée mais qui vont se trouver et s’aider mutuellement.
http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=59683
On pleure beaucoup moins dans ce livre. Toujours tout en douceur, avec délicatesse, Agnès Ledig dresse les portraits de gens attachants, simples et qui ne cherchent qu’à être heureux.

Pars avec luiPour Noël, j’ai reçu Pars avec lui. Je crois que c’est le dernier à être sorti en poche (j’attend les autres avec impatience, enfin du moins On regrettera plus tard).
On y suit la rencontre de Roméo et Juliette (ça ne s’invente pas), leur vie chacun de leur coté, leur malheurs. On suit aussi Vanessa et Guillaume. Et Malou ! J’ai eu un vrai coup de cœur pour la grand mère pleine de sagesse, Malou ! Tout ce petit monde, encore une fois, cherche sa place dans le monde, et doit faire face à ses épreuves. Il y a une belle histoire de respect de soi dans ce livre à travers un thème pas facile : la violence conjugale.
http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=98632

Je vous conseille vraiment Pars avec lui et Marie d’en haut. Je ne vous déconseille pas Juste avant le bonheur mais le livre prend un tournant assez dur à un moment (je ne veux pas spoiler, c’est dur de mettre en garde sans dire de quoi) et ça peut être vraiment dur je pense. J’ai malgré tout beaucoup aimé ce livre. Un de mes coup de cœur de l’année où je l’ai lu (2015 je crois, suis pas sur).
Cela dit, Pars avec lui est assez dur aussi quand même. La violence conjugale est un thème fort.

J’ai été conquise avec ces trois romans, je suis fan de l’auteur c’est indéniable. Juste avant le bonheur m’a hanté des semaines (des mois peut-être même) après l’avoir terminé.
Agnès Ledig nous propose des personnages touchants, attachants, même les personnages secondaires sont travaillés (particulièrement dans Pars avec lui je trouve). Elle nous raconte des histoires souvent assez tristes avec beaucoup de pudeur et de tendresse, de sensibilité, des vies qui font leur chemin vers le bonheur. Ce sont pour moi à chaque fois des petites pépites de douceur malgré le fait que je finisse en pleurs. Parce que Agnès Ledig raconte la vie et que la vie c’est souvent assez triste quand même (on se fait beaucoup de mal à nous même il faut dire).

Ajout du 13 mars : j’ai oublié de noter que Agnès Ledig a également participé aux trois recueils 13 à tables parus chez Pocket au profit des Restaurants du coeur. Alors là aussi n’hésitez pas, des auteurs sympa qui proposent une petite nouvelle sur un thème différent chaque année, c’est agréable et c’est pour la bonne cause!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s