La fonction publique, ultime espoir?

Vous le savez, quand on est au chômage, les proches, les moins proches, les inconnus même parfois, ne sont pas à court d’idée lumineuses et inédites pour vous aider à trouver une nouvelle piste. La liste d’entreprises où vous avez postuler 10 fois, l’intérim, faire du bénévolat, reprendre des études, faire une formation/un stage/un bilan de compétence/… , chercher un petit job, bref, ils ne manquent pas de ressources si seulement ce n’était pas des pistes déjà explorées. Parfois pas qu’une fois d’ailleurs.

Vous allez me dire, il manque un super conseil dans ta liste, et au vu du titre, bien sur qu’il en manque un. Quel chômeur ne s’est pas entendu dire : passe un concours ! C’est bien sur LA solution à tout, devenir fonctionnaire. En plus, ils bossent pas, toujours en RTT, sont bien payés, cool peinards quoi. La planque. On se demande pourquoi ça se bouscule pas plus pour être fonctionnaire d’ailleurs.

Si vous suivez le blog, vous savez qu’en début d’année, j’ai suivi ce fabuleux conseil et j’ai passé un concours. Plus parce qu’un concours du domaine administratif avait enfin lieu dans mon département que par envie d’entrer dans la fonction publique. Loin de moi l’envie d’aller courir les concours pour décrocher le sésame. C’est pourtant ce qu’aimerait mon conseiller Pole Emploi depuis que je lui ai dit que j’avais passé ce concours et que je l’avais presque réussi (idiote qui avait besoin de nourrir son égo!). Je ne me vois pas faire des centaines de kilomètre pour un résultat incertain. D’autant plus que dans la fonction publique territoriale, on n’est pas sure d’avoir un emploi ensuite. Et dans la FP d’Etat, on peut être envoyé n’importe où. C’est peut être désertique niveau taf ici, mais c’est chez moi !

Mon charmant conseiller, fort de ce nouvel objectif qu’il semble s’être lancé à lui-même, m’a même fait comprendre que ce serait vachement bien que je postule au service de remplacement de mon centre de gestion. Je l’avais fait il y a quelques années sans avoir été retenue. Et je n’avais pas pour projet de reposer ma candidature. Mais voilà, vu qu’il se fiche un peu de mon avis ce …. ben je me retrouve à remplir un dossier qui me paraît plus chiant que celui de l’inscription au concours. Sérieux, ils veulent même une foutue photo d’identité ! Que je vais devoir faire faire. Donc entre l’envoie du dossier (ça va pas passer en lettre normal cette connerie) et les photos, ça va me couter bien plus de fric qu’une candidature normale. Sachant que la formation peut ensuite avoir lieu en partie à 100 km de chez moi, merci du cadeau !

Le mois dernier, j’ai trouvé un poste de vacataire dans la fonction publique. Je crois qu’on m’a rabâché « passe le concours » tous les deux jours avec de nombreux arguments pour étayer leurs points de vue. Mais c’est pas mon but d’être fonctionnaire et encore moins dans un service financier en fait. Alors c’était plutôt cool (mais moins que les fez (oui je fais des références à Doctor Who)), ok, pour un mois, ça allait. Mais la compta, c’est comme l’informatique, c’est cool quand tout va bien. Quand il faut aller à la pêche aux centimes perdus pour être juste en fin de journée, ça nuit gravement à l’ouverture des chakras !

Je ne dis pas que c’est une piste que je n’explorerais pas à nouveau si l’occasion se présente. Ce serait con de laisser passer une option. Mais je n’ai aucune envie de courir le département au bon gré du centre de gestion pour faire des remplacements en mairie, de courir la France pour passer des concours, de perdre du fric à acheter des annales et autres manuels d’entrainement aux concours, de remplir des dossiers d’inscription de plus en plus cons et chers à envoyer.

Je n’ose imaginer ce que mon conseiller va me sortir comme débilité quand il va savoir que j’ai fait une vacation d’un mois. Je vais surement être devenu la reine de la compta pour lui lol Ou il va falloir que je sollicite toutes les administrations pour quémander un poste pour un mois.

Sérieux, je veux pas de ce genre de pistes. Je veux quelque chose de plus intéressant, je veux avoir envie de me défoncer parce que le projet me plait et ne pas faire les choses à reculons juste parce que je le dois pour coller au système.

Publicités

12 réflexions sur “La fonction publique, ultime espoir?

  1. Cinderella

    Aaaah ça, les concours, si on écoute les conseillers PE et l’entourage, c’est ZE solution ! Sauf qu’un concours, même gratuit, déjà c’est pas vraiment gratuit : frais de dossier, d’affranchissement, de photocopies, d’achats de livres pour réviser, de déplacement… Au final on raque, pour quel résultat, quand on sait qu’il y a + de 2 000 inscrits pour 27 places ? Quand bien même on réussit, comme tu le dis Angel, on a pas la garantie d’avoir un taf ensuite dans le cas de la FPT, et dans le cas de la FP d’État, on n’est pas à l’abri de se retrouver en RP ou dans 1 département où on ne veut pas vivre, et que dire des gens qui ont un conjoint, un ou des enfants ! On fait quoi ? On déracine le conjoint à son taf, l’enfant à son école et ses copains-copines pour déménager dans une région qu’on n’aime pas ?
    En plus, dans le cas de la FPT (je ne sais pas pour la Fp d’État) on passe par la case stage avec parfois un retour à la case chômage, et sachant que le concours n’est pas valable éternellement (je crois qu’on peut pousser jusqu’à 3 ans max), si sous les 3 ans on est pas embauché, on perd ledit concours…

    Donc je vois vraiment pas en quoi le fait de passer un concours est idyllique pour un chômeur !

    Cela étant dit, Angel j’espère que tout le mal que tu te donnes pour bien boucler ton dossier sera payant, et que tu pourras faire des remplacements pas loin de chez toi… Au moins tu te serais pas fait chier pour rien !

    J'aime

    1. Je ne me donne pas tant de mal que ça, j’ai torché leur questions de merde et fait une lettre de motiv’ rapidos. Y’a plus que les photos à faire. Je déteste les photos, ma tronche ne mérite pas qu’on gaspille du papier pour si peu. Soyons écolo quoi!
      Les remplacements, si c’est pour faire 6H/semaines à 30 km de chez moi, je m’en passerais en fait.

      J'aime

      1. Cinderella

        c’est clair ! Mais bon si c’est pas loin de chez toi pourquoi pas… Le problème c’est qu’effectivement tu risques de jouer les bouche-trous, à faire quelques heures par-ci, puis quelques heures par-là…

        Les photos je te comprends, n’étant pas photogénique, heureusement que ya quelques années j’avais dû refaire faire ma carte d’identité, du coup j’ai scanné la photo, et je m’en sers quand on me demande une photo d’identité, j’en imprime plein sur une feuille, et je les imprime bien sûr en qualité image normale, sur du papier normal, je vais pas me ruiner en papier photo et en encre pour voir ma pauvre tronche sur une photo…

        J'aime

  2. Iza

     » n accepte jamais moins que le bonheur » si tu n’as pas envie de le faire si ce n est pas ta voie ne le fait pas. J ai beaucoup trop de fois dans ma vie accepter des metiers dans la vie parce qu il faut bien payer le loyer et manger et je trouve que c est bien la pire chose qu on puisse avoir dans le vie…

    J'aime

    1. Je suis plutôt d’accord avec ça. Sauf que dans ce monde on n’a pas le choix (jusqu’à ce qu’on gagne au Loto, ou l’instauration d’un revenu de base). Je n’ai pas eu le choix de suivre la voie que je pensais être la mienne quand j’étais enfant, ni de suivre les autres qui auraient pu être les miennes quand j’étais ado. Et c’est trop tard pour tout ça maintenant, vraiment. Je ne trouve pas de métier réalisable maintenant qui pourrait me plaire, donc faut bien trouver un truc. L’administratif c’est pas une vocation, c’est le moins pire de ce que j’ai pu trouver comme piste.
      Mais pour sur, je ne vais pas m’inscrire à plein de concours juste pour faire plaisir à mon conseiller par exemple. Et le truc de remplacement, je poserais les questions qui me titille si je suis reçue en entretien (faut pas je sais, c’est pas bon pour la candidature).

      Mais je suis pleinement d’accord, on ne devrait jamais accepter moins que le bonheur. Ca devrait être la base de la société et des relations humaines.

      J'aime

  3. laurence3374

    pour l’administratif idem , c’est pas une vocation; on m’avait conseillé un bac technologique administratif car sois disant des débouchés lol bon ok avec un BAC par ex L j’aurai galéré encore plus question taf. Comme tu dis c’est le moins pire des pistes ^^ vu que je me vois pas du tout dans les métiers  » qui recrutent »! pour les concours vu mon CV et mes tafs en tant que contractuelle, j’y ait droit souvent, les gens se rendent pas comptent que ce n’est pas la solution miracle, dans la fonction publique territoriale si réussite ce qui est pas gagné du tout vu le nombre de candidats , faut trouver un poste…donc tjs pareil étape entretien, plusieurs candidats, compétences demandées etccc, d’autant plus qu’étant pas mobile, cela restreint énormément les possibilités où postuler.

    pour le service de remplacement, qui se fait aussi en Gironde depuis deux ans, moi le problème de postuler ne se pose pas vu que le permis est obligatoire sinon dossier rejeté je me suis renseigné, mais cela m’intéresserait pas spécialement, devoir être disponible et prête a aller au pied lever remplacer une personne en Mairie boff, genre une personne malade le lundi et hop tu dois y aller le lendemain ou pire l’ap même pfff faut avoir les capacités de s’adapter très vite que cela soit au taf demandé où a l’environnement de nouveaux collègues …. pas mon truc vu mon caractère pas sociable lol et puis comme tu dis dans les  » campagnes » c’est bp de mi temps dans les Mairies , donc entre l’usure voiture , frais d’essence etccc on gagne pas plus qu’au chômage.

    J'aime

    1. Puis bon c’est le type d’expérience (service remplacement) qui ne te permet pas de postuler dans le privé quoi. Donc ça t’enfonce dans la précarité des remplacements de secrétaire de mairie.

      J'aime

  4. laurence3374

    oui c’est sûr je vois bien que rien que contractuel on contrat aidé dans le public, c’est un gros boulet que je me traîne , et permet pas de rebondir dans le privé. Donc à moins de réussir le concours et trouver une place, sinon tjs en galère de précarité,…..

    J'aime

  5. Lyna Johnes

    Tu vois, hier soir j’ai littéralement pété la goupille (cf l’article dans mon profil hellocoton !)
    Je suis dans la fonction publique hospitalière depuis plus d’un an, et j’enchaîne les CDD, pourquoi je reste ? Car il faut bien le salaire à la fin du mois, et en prime un salaire de merde, près de 50% des gens qui bossent dans la fonction publique sont SMICARD ! Tu te rends compte !
    Alors mon entourage me les a beaucoup brisé pour au final, après tout ce que je leur raconte, changer d’avis et me conseillent de partir dans le privé !
    Alors que ce soit dans la fonction publique hospitalière ou ailleurs, on nous prend dans tous les cas pour des cons, et les conseillers Pôle emplois, je suis désolée pour eux, mais certains, tu te demandes comment il peuvent être conseillers alors qu’il ne connaissent même pas les bonne formations à te proposer !
    Alors bon courage pour ta recherche de boulot 🙂

    J'aime

  6. C’est un peu le projet que j’avais après une multitude d’échec dans le privée, de truc qui m’intéresse absolument pas mais bon. Avec les élections qui arrive, ils parlent tous de suppression de poste dans la fonction publique, donc je sais pas si ça vaut vraiment le coup pour ma part, j’ai beaucoup espérer la dessus mais bon je sais plus du coup.
    Bon courage c’est dur de se trouver dans notre contexte actuel avec le chômage et le manque d’aide pour l’orientation, La méthode chacun pour sois prend le dessus.
    J’espère que tu trouveras ce qui te convient.

    J'aime

    1. Je te souhaite aussi de trouver ce qui te convient.

      Pour la FP, je dirais que si le concours se passe pas loin de chez toi, pourquoi ne pas tenter le coup. C’est une expérience comme une autre à tenter.

      Pour ce qui est des services de remplacement, il faut réussir l’entretien, comme dans le privé. Enfin pour mon centre de gestion en tout cas. J’ai échoué (pas motivé et j’étais malade ce jour là en plus, ça aide pas).

      Je ne regrette pas d’avoir tenté, mais j’avoue que je ne vais pas courir la France pour un emploi qui n’existe peut être pas (je sais que pas mal de candidat multiplient les concours, je n’aurais pas le courage).

      J'aime

      1. Je l’ai déjà passé y’a quelques années je n’avais pas réussi, je pense le retenter, j’ai la possibilité de le faire l’année prochaine sans trop me déplacer, donc qui ne tente rien à rien. Et j’ai eu une réunion d’info à mon CDG qui ont précisé que ça serait bien un stage pour pouvoir accéder au service de remplacement. Courage on y arrivera =)

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s