J’ai eu un rendez vous à Pole Emploi

Après presque 2 ans sans se voir, PE s’est ennuyé de moi. Je me dois d’avouer que ce n’était absolument pas réciproque mais tant pis, vu qu’on a pas le choix, on se plie à la convocation. Je n’avais jamais vu ce conseiller, donc j’avais un peu peur. Il m’a gardé une heure ou preque, pour pas grand chose vous verrez mais bref.

Je suis arrivée avec tout mon bardât de preuve de recherches d’emploi (tableau récapitulatif, lettre de refus, …), mais on ne m’a rien demandé. Il m’a demandé comment je faisais pour rechercher un emploi (là, tu es tenté de dire que tu fais simplement bruler des cierges en implorant la pleine lune, bref), tenté de voir ce qui pouvait bloquer. Il m’a trouvé négative parce que je n’ai pas caché que le plus gros frein c’est l’expérience et que je pouvais faire à peu près tout ce que je veux (formation entre autre, on y reviendra) je passerais toujours après une candidate plus expérimentée. Pour moi ce n’est pas de la négativité mais de la lucidité.

Il m’a dit de mettre mon CV à jour sur leur site, m’a parlé des abonnement aux offres (oui Monsieur, le truc que je reçois tous les jours dans la nuit. C’est bon, j’y ai pensé toute seule), m’a dit que l’espace emploi de PE était très utile et plein de bons outils, re-bref.

Il m’a parlé de l’emploi store, que c’était un super outil aussi. Et là, j’ai pas pu m’empêcher de dire que j’y avais déjà un compte et que franchement le contenu est vraiment pas terrible. Mais si, faut que j’y retourne, ça a changé, évolué, c’est vraiment bien. Re-re-bref.

Il m’a dit que je devais élargir mes compétences pour ma recherche d’emploi, qu’on ne pouvait plus être juste secrétaire (en même temps pour le moment je ne me considère pas plus secrétaire que star internationale vu mon CV donc voilà). Là encore, re-re-re-bref, je n’avais pas besoin d’un rabachage d’une heure pour le savoir. C’est bien pour cela qu’en 2013 j’avais fait une formation au Greta.
Mais lui, ça lui suffit pas, donc il s’imagine que je vais de nouveau penser à me former, donc j’ai un atelier dans la semaine qui vient. « Vous former, un atout pour votre recherche d’emploi », ou quelque chose dans ce gout. Ouais, enfin, je me suis formée, ça n’a rien changé à ma life. Si ce n’est que remarquer que formée ou pas, je n’avais assez qu’aux mêmes jobs pas terrible sur le CV.
Du coup on a parlé du compte personnel de formation, je lui ai dit que je connaissais déjà, que c’est pas avec mes 4 pauvres heures que je vais faire quoi que ce soit. Mais bref, atelier quand même. Faut bien que eux aient du boulot.

On a parlé du concours. Faudrait que je le repasse. Oui, bien sur. Mais là, je me suis abstenue de lui dire qu’il était hors de question de faire plus de 60 km pour faire aller aux épreuves et que donc, vu qu’on est surement pas prêt de revoir un concours administratif organisé dans mon département, ben on a le temps d’avoir pas mal de réformes territoriales avant que j’en repasse un. Bref (je compte plus les « re »).

Il a re-insisté sur cette histoire d’élargir pour trouver un emploi. Et il a enfin gentiment, mine de rien comme ça, donner un indice sur ce que lui il envisageait plutôt par élargir : il a tenté de me vendre un emploi de caissière, que ce serait vachement bien pour bifurquer sur secrétaire après. Oui, oui, il a plein de secrétaire qui font caissière, ça prouve qu’elles sont rapides. Ouais, c’est surtout parce qu’elles ne trouvent pas de poste dans leur domaine, qu’elles ont un crédit ou deux sur le dos et quelques bouches à nourrir en plus de la leur. Parce que je ne suis pas sur que la rapidité à scanner les produits soit facilement transposable à la rapidité de frappe sur un clavier.

Bref, j’ai vu Pole Emploi, ça a servi à rien, je suis ressortie avec tant de papiers que ça doit représenter un arbres entier. Et en prime je me retrouve à devoir aller à un atelier à la con qui sera surement aussi inutile que cet entretien. Gaspillage de temps, d’essence et d’énergie.

Publicités
Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. Faut quand même reconnaître qu’ils sont doués pour creuser alors qu’ils ont déjà touché le fond…

    Réponse
  2. Maggot

     /  20/04/2017

    pôle emploi, c’est la déprime assurée. Incompétents, sans connaissance et surtout moins que celles et ceux qui viennent les voir, on se demande bien qui devrait être au chômage parmi leurs conseillers. Mieux vaut se débrouiller seul(e)s au lieu de se faire radier sauvagement sans égard pour la situation de la personne. C’est honteux qu’on les paye pour faire ce boulot de chien, pas loin de penser que ce sont des petits étudiants sortis des écoles de management, ressources humaines…ils se sentent pousser des ailes lorsqu’ils doivent dégager quelqu’un.

    Réponse
  3. moi

     /  13/07/2017

    pole emploi site de merde ou pedzouilles et pouffiasses se cotoient en buvant des cafés.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :