Les limites du développement personnel

Le développement personnel est un sujet qui m’intéresse. Je pense que certaines pratiques peuvent vraiment aider, accompagner dans le cadre d’une introspection, d’un bilan personnel, … C’est un domaine vraiment large et du coup, chacun peu y trouver un petit quelque chose qui lui convient.
Et on est tellement nombreux à s’y intéresser que depuis quelques années, on voit proliférer les offres gratuites (blogs, forums, sites, réseaux communautaires) mais aussi payantes (coaching, livres, conférences, …) et il devient difficile de faire le tri.

L’année dernière, année où je me suis intéressée vraiment à tout ça, la tendance était grosso modo à la loi de l’attraction, la visualisation positive, la pensée positive, bref au « pense positif, imagines tout ce que tu veux, visualise le, fais comme si c’était déjà réalité et l’Univers mettra les bonnes choses sur ton chemin ».On voyait ça partout, la pensée créatrice. Ca n’a pas tout à fait disparu mais j’ai l’impression qu’une autre tendance émerge depuis quelques mois. Enfin nouvelle, pas tout fait, mais elle prend le pas sur les autres principes rabâches à outrance. Ben oui, quand une idée commence à s’user, il faut changer. Après vous avoir fait rêver avec la loi de l’attraction, on vous demande de vous changer vous et votre regard sur le monde.

Loin de moi l’idée de croire que la loi de l’attraction était une réalité, j’aime juste le principe positif du processus qui en fait fonctionnait mieux, psychologiquement parlant, sur moi. Après, si il y avait une réalité sur la manifestation de nos pensées dans la matière, on devrait être tous être millionnaire au moins, avoir un métier qui nous plait, une belle baraque, bref, la belle vie quoi.
Je ne dénigre pas non plus le fait de regarder autrement le quotidien. On avait déjà le principe dans le lâcher prise, qui impliquait une prise de recul face aux soucis, pour les observer comme un étranger et trouver des solutions avec plus de détachement.
Mais il y a une note de fatalisme dans les paroles que je vois un peu partout désormais. Ca va plus dans un « puisqu’on ne peut pas changer le monde, c’est nous qui devons changer ». Bref, ça me rappelle quelque chose, mais quoi ? Ah oui, c’est mieux que rien ! Ben oui, la vie est merdique, le monde est merdique, la société est merdique, mais le problème mon con, c’est toi. Vous me direz que la bonne nouvelle, c’est qu’il n’est plus nécessaire d’acheter des bouquins à foison (Rhonda Byrne va avoir mal à son compte en banque) allumez le JT !

Encore une foi, la remise en question est nécessaire et utile. Avoir du recul sur les choses, du lâcher prise, faire des compromis, tout cela est inévitable. Mais, heu, si on s’intéresse au développement perso, le but n’est pas d’écouter ce qu’on écoute ailleurs (et donc d’aller vers du c’est mieux que rien, c’est déjà ça, …), c’est de se connaître mieux, c’est d’aller vers plus de bien être (qui peut passer par une acceptation de son environnement, on est d’accord), c’est s’embellir un peu la vie et le moral. J’attends pas qu’on me promette monts et merveilles, mais apprendre des pratiques qui font du bien, des lectures qui font réfléchir (Voir l’article sur le livre de Laurent Gounelle), m’évader un peu si c’est possible (merci au livre/cd Mon cours de relaxation de Carole Serrat).

Ca ne reste qu’une perception personnelle des choses bien sur. Je le ressens comme ça, si ce n’est pas votre cas, partagez en commentaires.

Publicités
Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. Je suis tout à fait d’accord, il y a beaucoup de commerce autour de ces principes, et une espèce de culpabilisation des gens qui se retrouvent dans des situations non voulues ou dites « défectueuses »…comme s’ils l’avaient cherché et n’avaient pas su voir le positif de la situation… Bref certains courants du developpement personnel ressemble plus à de la propagande du système capitaliste….il faut se méfier. Le vrai dev.perso c’est bien de savoir envoyer balader certains principes très limites 😉

    Réponse
    • Bonsoir Dame Fenouil, merci pour votre commentaire. Vous pointez un fait tout à fait vrai, certains courant du développement perso suivent le schéma du capitalisme : tais-toi et allonge la monnaie ^^ Plus que les courants, ce sont les nouveaux gourous dont ils faut se méfier. Que les gens aient besoin de gagner leurs vies, je le comprend, mais certains savent tirer profit du filon à n’en plus finir.

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :