Que vais je devenir?

Incroyable En ce moment, ce n’est pas la joie. J’ai toujours plus ou moins envie de m’enfermer dans une bulle et/ou de disparaître du monde actuel mais en ce moment c’est plutôt plus que moins. Ca doit être le contre coup des fêtes ou le début d’année ou j’en sais rien, un ras-le-bol généralisé.

Je voudrais trouver ma place. Oui, la mienne, pas juste une place que je prendrais au pif. Non, LA place, celle qui me revient de droit, celle qui me convient et qui me permettra d’évoluer. Quelle petite prétentieuse je fais n’est-ce pas, penser qu’il y a une place juste pour moi quand tout le monde se contente de celle que le système leur attribue.

Je suis persuadée qu’il y a une place pour chacun, une place idéale qui constitue le compromis optimal entre ce que l’on est, ce que l’on veut et ce qui est possible. Une place qui révèle nos talents, qui nous permet de nous sentir pas trop mal (voir même plutôt bien). Quelle dommage que la société n’évolue pas dans ce sens, vers la volonté de trouver cette place pour chaque citoyen. Parce qu’à mon avis, avec des citoyens épanouis, la société ne pourrait qu’aller mieux. Mais cessons de rêver.

Il y a quelques années, j’ai tenté d’aller vers une place que j’aurais choisie. J’ai repris des études, obtenu des diplômes finalement inutiles puis j’ai pris le parti d’aller en formation pour donner une « couleur » plus administrative à mon CV. C’est ce qui me semblait le moins pire (bon sang que je déteste ça les « moins pire » pourtant). J’avais espoir, encore à cette époque, d’avoir des opportunités intéressantes, que des entreprises qui correspondaient à ce que je recherchais recruteraient. Ce fut le cas mais je n’ai pas su convaincre, manquant de la fameuse expérience professionnelle tant demandée.
Et aujourd’hui, je me sens revenue au point de départ alors que je pensais qu’avoir un diplôme (si minime soit il), avoir fait une formation m’ouvrirait quelques portes. Je n’attendais pas de miracles, je ne suis pas totalement idiote. Mais bon, quand même, j’espérais pouvoir avancer un peu.

Je suis donc perdue. J’ai fait ce que je pouvais en terme de formation, avec ce que j’avais sous la main. Si j’avais eu une totale liberté de choisir, sans soucis de financement et de ressources pour vivre, je n’aurais surement pas fait les mêmes choix. Et aujourd’hui aussi, je ne ferais pas ces choix. Le soucis est que je ne sais même pas quels choix je ferais maintenant puisque je suis totalement perdue et que je n’ai plus d’envie, plus d’espoir, plus d’idée. Qui suis-je ? Je ne sais pas.

Je ne sais plus quelle démarche entreprendre pour me (re)trouver. Savoir où aller, quoi faire, quelles sont mes possibilités ? Vaste question.

Publicités
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

1 commentaire

  1. Delphine

     /  31/01/2015

    Un post ou beaucoup vont se reconnaitre (dont moi), le même état d’esprit ou se conjugue plusieurs sentiments: entre l’espoir de trouver sa place, la triste réalité du milieu actuel du travail,le recul de ses choix passés faits qui peuvent faire regretter certaines choses, mais l’envie de s’accrocher et l’envie de tout lâcher aussi…
    Tout cela est normal et humain.
    Certains peuvent penser que c’est de l’utopie de croire que chacun à SA place mais non!!
    C’est de la combativité et du courage tout simplement.
    Je ne peux me contenter d’une place qu’on veut bien m’octroyer dans laquelle je ne peux m’épanouir ou plus simplement me sentir bien.
    D’autres peuvent se dire « elle est prétentieuse » ou encore  » contente-toi de ça ta du travail au moins! » .
    Eh bien Messieurs, Dames, sachez que je ne me contente pas MOI du « Au moins »…

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :