Bilan 2014

Et oui, le fameux article bilan de fin d’année. Histoire de creuser un peu plus le trou dans lequel on s’enfonce, ouvrir un peu plus une plaie qui ne veut pas guérir. Mais allons-y, se bander les yeux ne changera pas la réalité.

Cette année 2014 fut une catastrophe. Peu d’offres, des candidatures spontanées qui tournent en rond. Marre de postuler toujours aux mêmes endroits mais l’imagination est absente quand il s’agit de trouver de nouvelles pistes. Des remises en question toujours mais qui n’apportent rien. Parce que pour faire des projets il faut avoir de l’argent et que pour mener à bien les projets qui germent dans mon esprit, il faudrait beaucoup d’argent (et il me faudrait une dose de talent aussi).

J’ai dû avoir six entretiens, la plupart assez douteux. La réunion collective pour un poste de commercial en début d’année (avec 3 sessions de recrutement réunissant environ 40 personnes à chaque fois), des temps partiel sur un max de jour, …

Je me sens de plus en plus éloignée du monde de l’emploi alors que suite aux formations que j’ai faite je pensais m’en être rapprochée un peu. Il va bien falloir que je trouve une solution pourtant, mais laquelle ? Puis je encore trouver ma place dans un emploi « normal » quand je me sens totalement inadaptée à cette société, que j’en supporte de moins en moins les aberrations ?

Il ne reste qu’à souhaiter que 2015 soit meilleure malgré le couperet des CUI dans l’éduc nationale qui rode.

Publicités
Article suivant
Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. laurence3374

     /  17/12/2014

    idem le bilan de 2014 est vraiment pas fameux! comme tu dis peu d’offres et je tourne aussi en rond pour les CS, Depuis mon arrivée fin 2013 dans ma commune j’espérai au moins trouver un tit job de courte durée ou contrat aidé administratif, et bien rien du tout. je vois pas trop quelles autre pistes explorées pour 2015.

    J'aime

    Réponse
  2. nathi

     /  21/12/2014

    Coucou,
    Je pense qu’on est un peu tous dans le même cas, on ne voit plus trop vers qui, vers quoi se tourner. Des proches me disent de faire une pause pour les fêtes de Noël, de mettre mon cerveau sur « off » histoire de me ressourcer. Mais je me dis, « Et si lors de cette pause, je ratais THE offre d’emploi, ce job qui ne se pointera plus jamais? » Alors je continue à chercher où je peux… Impossible de ranger au placard ses préoccupations quand on sait que son avenir en dépend! Malgré tout, une petite soirée en famille en se bourrant le crâne de « L’Esprit de Noël » ne peut pas faire de mal, bien au contraire. Alors trinquons à tous ces politiciens partisans de leur propre politique, celle de l’autruche, ceux là mêmes qui sont bien au chaud avec un salaire on ne peut plus confortable et un avenir clinquant! A la vôtre!
    Pour ma part, je doute que 2015 soit différente, et je continuerai de m’accrocher.
    P.S.: si vous croisez le type qui a inventé l’expression « Quand on veut, on peut », envoyez le moi, j’ai DEUX MOTS à lui dire!!!
    Bonnes fêtes Angie, on a tous une pensée pour les uns et les autres 🙂

    J'aime

    Réponse
    • Bonjour Nathi,

      Je suis pareil, j’arrive pas à me dire de faire un break quelques jours sans aller regarder les offres, peur d’en louper une pas trop mal. Ca nous ferait pourtant du bien de ne plus penser recherche d’emploi quelques jours. Mais bon, faudrait s’éloigner de tout ce qui est ordi, téléphone, accès internet ^^
      Je te souhaite de passer de bonnes fêtes malgré tout.

      J'aime

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :