Actu

C’est la même chanson

Décidément, les socialistes n’ont pas de personnalité propre. A son arrivée au pouvoir, Hollande s’est amusé à faire la chasse aux mesures Sarkozy (en tête les heures supplémentaires défiscalisées). Son gouvernement a désormais opté pour un remake des propos et idées de la droite.

Et dans les tendances number one, toujours gagnantes, nous avons le tapage en règle sur les chômeurs. Ca a fait ses preuves, c’est facile, ça ne demande pas trop de réflexion. Donc après Rebsamen qui demande à Paulo de nous contrôler mieux (pour faire quoi mon bon monsieur ? Ils n’ont rien dans leurs tiroirs si ce n’est de la précarité. On a pas besoin d’eux pour ça), on a Valls qui fait le tour de l’Europe en disant que notre système d’indemnisation trop généreux. Si on comptait sur la gauche (Ca me fait mal d’écrire ça en parlant du PS, gauche) pour protéger nos acquis sociaux, c’est loupé (on a en plus une horde de loup qui hurle à leurs fenêtres qu’il faut travailler plus pour gagner pareil : ici).

Revoilà donc la propagande du chômeur fainéant. C’est sur qu’avec les offres de CDI temps plein débutant accepté et formation assurée qui nous tendent les bras, on fait vraiment les difficiles. Non mais les gens, je vous prête deux neurones : les ARE (allocations chômage pour le manant non familiarisé au dialecte Pole Emploi), l’ASS et le RSA, c’est pas la fortune. Faut redescendre de votre utopie où tout est payé aux chômeurs et bénéficiaires de minimas sociaux. A la téloche, on vous donne les montants maximums que peuvent toucher les bénéficiaires et on est pas gagnant à tous les coup.

Ce matin par exemple, à la radio, un patron qui se plaint de ne trouver aucun employé (je précise au passage qu’une autre auditrice lui a dit «  mais moi je déménage, je change de métier, on me forme et je viens bosser chez vous sans soucis ». Proposition qu’il a gentiment rejeté avec l’excuse de ne pas pouvoir embaucher une salariée qui serait improductive durant un an. Oh ! Mais tu l’as prise pour une quiche la nana ou quoi !?). Bref, le bon monsieur nous explique qu’il a des gens qui viennent bosser quatre mois et qui se barrent pour profiter du chômage durant deux ans ensuite ! Oh ! L’animateur, tu fais quoi là !? Pourquoi on ne reprend pas ce genre de propos ! Tu bosses quatre mois, tu n’as pas deux ans de chômage ensuite (à moins d’avoir assez cotisé avant bien sur) mais quatre mois de chômage ! Faut arrêter les abus dans les médias, il faut que les pseudos journalistes (oui désolée, à ce niveau je maintiens le terme pseudos parce que ça m’indigne qu’on laisse dire de telles choses à l’antenne !) recadrent un peu les choses au bout d’un moment. Il y a des absurdités dites que les gens prennent pour vraies et qui ne le sont pas du tout !

Tout comme les listes d’avantages qu’on les bénéficiaires de minimas sociaux. Ah ! On voit de tout. On prend tout en vrac comme si tout le monde avait droit à tout en fait ! Ca va du plus vrais (CMU, transport gratuit) au plus farfelus (j’ai déjà lu que nous avions des bons pour acheter des meubles à Confo, rien que ça, oui). Mais tout le monde n’a pas droit à la CMU, ni aux chèques vacances, ni aux bons alimentaires, les transports gratuits ça va bien en ville mais dans beaucoup d’endroit, on a encore besoin d’une voiture pour trouver un emploi et ça personne ne nous la donne ni ne l’entretien à notre place, les tarifs sociaux d’EDF on nous les a appliqué de force (habitant chez ma mère j’ai toujours jeter les formulaires qu’on reçoit automatiquement, mais un jour ça les a pris de l’appliquer automatiquement) et au dire de ma mère, c’est pas vraiment un gros cadeau.

Bref, je ne dis pas que la vie d’un salarié est facile et je sais pertinemment que beaucoup ont des salaires vraiment bas qui permettent tout juste de payer les factures. Les impôts n’ont pas baissé (pas pour tous le monde, paraît que certains ont eu une bonne surprise cette année, mais qui?), la bouffe non plus, on arrive dans l’hiver et les charges de chauffage vont s’ajouter au reste. On est bien d’accord, même en bossant, on s’en sort pas toujours très bien.
Mais il serait peut être tant d’éteindre Les Anges de la Téléréalité ou les Ch’tis à Pétaouchnok et de se renseigner un peu plus avant de se faire une vision du chômage tirée par les cheveux façon JT de 13h sur TF1.

Bref, voilà, j’ai poussé ma gueulante ! Ca m’agace juste parce que nous pourrions faire tellement mieux si au lieu de nous laisser diviser, on se battait ensemble. Au final, on cherche tous à vivre mieux, à avoir des possibilités d’avenir plus sereines, pouvoir faire des projets. C’est ensemble qu’il faut lutter.

Publicités

2 réflexions au sujet de « C’est la même chanson »

  1. J’ai eu l’impression de lire le propos que je tiens aux employeurs qui me disent « Mais c’est si dur que ça de trouver du boulot » et ou j’ai envie de répondre, bein vient mon con on échange et tu verra lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s