Petite réflexion du mois d’aout (ou comment trouver un titre bidon quand on manque d’idée)

J’avoue être très occupée en ce moment à me recentrer, je suis plus sur une thématique de développement personnel que sur celle de la recherche d’emploi. Le blog en pâtit forcément, ça me peine un peu mais ce n’est qu’une pause pas une fin.

J’ai envie de vous parler d’une pratique qui me semble grandissante et de plus en plus inévitable dans une vie professionnelle : les formations, séminaires et autres joyeusetés du genre ayant paraît-il pour but de nous faire acquérir de nouvelles compétences, renforcer la cohésion de l’équipe, bref ce genre de choses.

Je pensais à tout ça depuis la semaine dernière car j’ai croisé la mère d’une ancienne camarade de classe qui me disait que pour son taf sa fille avait dû faire un séminaire bien chiant perdu au milieu de nul part. Je repensais à un entretien que j’ai eu il y a quelque temps et où j’avais appris que la personne recrutait irait en formation sur Paris pour apprendre le métier.

Et je me demandais pourquoi cette manie d’envoyer les salariés dans ce genre de choses ? Je sais qu’une formation peut être utile parfois, pour évoluer sur son poste par exemple, mais quel dommage de perdre au mieux un week-end au pire uen semaine à être assis sur une chaise à écouter une personne grassement payé censée nous apprendre des choses qu’elle ne connait elle-même surement qu’en théorie. Parce que pour un peu, au bureau dans la pièce à coté, il y a un collègue qui vous apprendrait tout aussi bien en ayant lui une approche pratique de la pratique ! A-t-on besoin d’aller en conférence bidule lors du passage d’un logiciel x vers un logiciel y ?

Mais on se doute que tout ça est une manière de bien utiliser l’argent de la formation professionnelle. Ben oui, au lieu de financer pour de vrais formations qui mènent à un diplôme, à un métier, soutenir de vraies reconversions, des adaptations au poste de travail performante, autant le perdre sur des choses qui pourraient aussi bien s’apprendre « sur le tas » auprès de collègues plus expérimentés.

Enfin bref, voilà pour moi encore une aberration de notre système, faire semblant de former des gens déjà en poste, engraisser des sociétés de formations plus ou moins sérieuses, alors que l’argent pourrait permettre à des salariés et des demandeurs d’emploi d’obtenir de réels diplômes qui faciliteraient la reconversion et/ou l’insertion professionnelle.

Publicités
Article précédent
Poster un commentaire

6 Commentaires

  1. Whi

     /  03/08/2014

    Dans une entreprise où j’ai bossé plusieurs mois, ils envoyaient des gens en formation pour apprendre par exemple à utiliser du matériel que certains n’utiliseraient jamais ensuite. Un collègue près de la retraite a refusé une formation. Pour le DIF le personnel avait le choix entre qq formations choisies par l’entreprise sans rapport avec leur travail.
    A force d’entendre parler de toutes ces formations, j’ai fait ma demande de contrat de pro : réponse négative…

    J'aime

    Réponse
    • Un contrat pro, tu n’y penses pas, ça aurait pu t’être utile! Il faut demander les choses les plus inutiles possibles, là ça fonctionne!

      J'aime

      Réponse
  2. Globule

     /  04/08/2014

    En fonction des accords de branche, les entreprises doivent financer des formations à leurs salariés, de l’ordre de 20 heures par an (il ne s’agit pas du DIF). L’idée de base est d’aider à l’évolution de la carrière ou au moins d’actualiser ses connaissances pour suivre les évolutions de son métier.

    Malheureusement, la réalité est loin de cet idéal pour plusieurs raisons:
    – En 20 heures par an, il est impensable d’apprendre un nouveau métier ni même une nouvelle spécialisation qui permettrait une évolution de carrière.
    – La plupart des sujets proposés par les organismes de formation sont soit triviaux et à la portée de n’importe qui, soit exigent des pré-requis que seuls les experts ont déjà. Dans les deux cas, l’intérêt de la formation est très limité.
    – Comme ces formations sont obligatoires et génériques, beaucoup de salariés finissent par être inscrits de force dans des sessions du type « savoir mieux communiquer » qui ne sont que de la psychologie de comptoir et des lapalissades.
    – Les cours de langues étrangères sont particulièrement inadaptés au format « 3 jours par an ».

    Comme le plus gros de ces dépenses est remboursé par l’état sous forme de déductions fiscales, il s’agit bien d’argent public dépensé pour des résultats plus que douteux.

    J'aime

    Réponse
  3. Cinderella

     /  04/08/2014

    ça me rappelle l’année dernière, quand j’étais en CUI dans un Pôle Emploi, et qu’on m’a envoyée sans me demander mon avis en formation à Lyon… formation pour apprendre quoi ? les valeurs de Pôle emploi, la déontologie, qu’est-ce que la discrimination? etc., formation qui aurait pu être utile à de futurs conseillers, mais pas à des CUI à qui on ne laissait absolument aucune autonomie, ni aucune possibilité de prendre des initiatives…
    Le pire dans tout ça, c’est que sans parler du coût de la formation en elle-même, j’étais logée dans un hôtel 4 étoiles et j’ai voyagé en train 1ère classe ! Le tout payé par Pôle Emploi, cette institution qui ose te dire, quand tu viens demander une pauvre formation de rien du tout, ou une préparation à un concours : « oh mais vous savez ya pas de budget… »

    De quoi rire jaune n’est-ce pas ?

    J'aime

    Réponse
  4. douat

     /  02/09/2014

    bonjour,

    Je suis journaliste pour France Culture et recueille actuellement des témoignages de personnes ayant rencontré de grosses difficultés avec Pole emploi.
    J’ai lu vos témoignage sur ce forum, seriez vous d’accord pour que nous en parlions davantage ?
    Voici mon mail remi.douat@radiofrance.com

    merci,
    cordialement,

    Rémi Douat

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :