Oui monsieur le Ministre, il va falloir faire mieux !

Ce matin devant ma radio, j’ai bien ris. C’est toujours ça de pris me direz vous, en effet, on ne rit pas si souvent que ça de nos jours. Oui Monsieur Moscovici nous apprend qu’il faut une croissance supérieur à 1% pour lutter contre le chomage. Voilà de la révélation de premier ordre. Je n’ai pas réussi à retrouver le chiffre mais il me semble même qu’il faut plutôt tabler sur au moins 1,5% de croissance pour créer des emplois.

Mais que Monsieur Moscovici se rassure, il paraît que fin 2013, des emplois ont été créé en France (chiffres INSEE). La question à se poser est : quel type d’emploi ? Et en France, on aime la médiocrité donc ce sont des emplois précaires qui furent créé. De quoi faire repartir l’économie, c’est sur.

Quand on aura compris que ce n’est pas Total et autres grosses entreprises qui permettent à notre société de survivre mais que ce sont les petites entreprises et les particuliers qui sont le vrai tissu économique de notre pays, nous auront tout compris. Mais c’est sur, il est plus facile d’asphyxier les petits qui n’ont pas les moyens de magouiller pour faire de l’optimisation fiscale plutôt que de traquer les entourloupes des gros. Qui disait que les pauvres ont peu d’argent mais qu’il y a beaucoup de pauvres ?

Publicités

Une réflexion sur “Oui monsieur le Ministre, il va falloir faire mieux !

  1. Pinoteau

    Il faut prendre l’argent là où il se trouve, c’est-à-dire chez les pauvres. Bon d’accord, ils n’ont pas beaucoup d’argent, mais il y a beaucoup de pauvres. Alphonse Allais

    j’ajoute une citation de Napoleon III
    La pauvreté ne sera plus séditieuse, lorsque l’opulence ne sera plus oppressive.

    Je suis restée dubitative sur ce blog, qui visuellement est très agréable, tout autant que la lecture, mais je suis moi-même sans activité rémunérée et les mots me pèsent dans leur sincérité et la négativité qui est si commune à mon humeur.

    Je crois toujours que je me ments quand je dis que je vais bien, il y a une part de vrai, car je suis en santé physique… hélas sans travail depuis un sacré bout de temps.

    Je suis dans le non-être social, et je me dis parfois que c’est un bien, tant le monde social est une gageure, une énormité sans nom. On ne se heurte pas volontairement contre un mur…
    Je sèmerai bien des fleurs sur mon chemin s’il n’y avait pas tant de monde grossier pour les piétiner.

    Enfin, c’est un beau blog. Merci pour ce partage.

    Dom

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s