Ne compte pas sur Pole Emploi

En ce 12 aout 2013, voilà plus de 6 mois que je n’ai vu personne de Pole Emploi. Pas qu’un rendez-vous changerait le court de ma vie (pas en bien en tout cas) mais j’avoue que mes entretiens avec mon ancienne conseillère étaient remobilisateurs.

Je sais que beaucoup vont penser : « ne compte pas sur Pole Emploi pour te trouver du boulot ». Je vous rassure, je ne compte nullement sur eux pour cela. Je trouve même cela très con de penser que c’est à Pole Emploi de nous trouver du taf (je préfère définir mes critères toute seule perso !). Pour moi, ce n’est pas leur mission que se situerait plutôt dans l’accompagnement, l’information et le conseil des demandeurs d’emploi, la collecte d’offres, la détection de projet d’embauche, … Bref, ce genre de choses.

Et c’est en ça que le soutien d’un conseiller me manque parce qu’en dehors de mes collègues galériens « virtuels », je me sens bien seule face à cette quête du Graal (façon Kaamelott).

Durant ces longs mois depuis le départ de ma conseillère, Pole Emploi n’est qu’un organisme de flicage : actualisation, refus de télécandidatures et radiation (en fin de formation). L’organisme a perdu le visage humain qu’il avait eu durant deux ans.

Par contre, j’imagine que le jour où on v daigner m’inviter dans mon agence locale, il va falloir que je présente des preuves de recherche d’emploi, que j’expose les démarches que je souhaite entreprendre vu l’échec des actions précédentes et tout le tremblement.

Et c’est là que le bât blesse. Comment un organisme qui vous laisse dans une solitude la plus totale durant des mois peut un jour comme ça se rappeler à vous pour vous sermonner sur ce que vous avez tenter de faire avec vos petits moyens. Parce que si j’admets que ce n’est pas à Pole Emploi de me trouver du travail, ils sont censés mettre à ma disposition des moyens pour y parvenir. Me proposera-t-on u ateliers, un accompagnement ou une autres actions de leur cru ou me servira-t-on la soupe habituelle et facile du « il n’y a que dans l’aide à domicile qu’il y a de l’embauche ! » ?

Alors, en attendant, j’écume les sites d’emploi, je fais des candidatures spontanées et je réfléchis à des pistes qui m’auraient jusque là échappées mais j’ai surtout ce sentiment que le tunnel ne finira jamais, qu’il devient de plus en plus sombre et que toute cette bataille pour avoir une vie (et je ne parle même pas d’une vie meilleure, juste une vie) est vouée à l’échec.

Publicités
Article précédent
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :