Actu

La non attractivité des territoires ruraux

auvergneMes collègues chômeurs habitant un département rural le confirmeront surement, la première chose que l’on vous dit et qu’on vous répète comme une litanie par la suite, c’est qu’il faut partir pour trouver un emploi. Point de salut dans l’espace rural. J’ai toujours trouvé cela très contre productif cette envie de vouloir évacuer ses chômeurs au voisin, ça participe à la désertification des zones rurales qui sont pourtant des territoires pleins de ressources.

Vantant les mérites de la région parisienne, grosse pourvoyeuse d’emploi, on en oublie de rappeler les avantages de nos territoires ruraux. Ce ne sont pas que des lieux où ne vivent que des personnes âgées. Non, ici, on peut avoir une meilleure qualité de vie par exemple, il y a moins de pollution. L’immobilier y est plus accessible. Et si vous habitez vraiment un petit village, il vous suffira de faire quelques pas pour trouver de la verdure. Si vous êtes amoureux des animaux et que vous avez des chiens (ou avez envie d’en avoir), c’est un pur régal de pouvoir les lâcher pour les laisser se dégourdir les pattes dans un champs! Ici, pas de bouchon, on a donc moins de risque d’arriver déjà stressé au travail.

Il y aurait tellement à faire pour attirer et retenir les jeunes populations ici plutôt que de les envoyer trouver un avenir professionnel éventuel ailleurs. Ici, il faut arrêter de tout centraliser dans la capitale régionale, nous avons besoin de proximité. Je me souviens qu’il y a peu, les caisses départementales de la MSA devaient disparaître ce qui aurait obliger les personnes en dépendant de se rendre à la caisse régionale bien souvent à plus d’1h de route. L’idée a été abandonnée au profit d’une autre organisation. Mais ce genre de situation est tout à fait typique de ce que préconisent nos hommes politique pour réduire les couts ici et là. C’est méconnaitre la vie de nos territoires ruraux et oublier d’un coup cette litanie qu’on nous répète uniquement lorsqu’elle nous dessert : il n’y a que des personnes âgées ici.

C’est vrai que nos départements sont vieillissants. Mais cela veut dire qu’il faut aussi des services adaptés à cette population. Je ne parle pas des services à domicile, ceux là le gouvernement n’oublie pas de les vendre (oubliant de parler de la précarité de la profession). Mais si on « diagnostic » cette population, ce sont souvent des femmes seules (veuves) qui ont peu de moyens financiers, pas de moyen de déplacement et isolées de leurs familles (puisqu’on a dit à leurs enfants de partir pour trouver un emploi). Ces personnes âgées sont de fait bien heureuses de voir venir le postier le matin, souvent leur seul contact de la journée. La Poste oublie ce rôle social qu’accomplissent ses agents au profit de la rentabilité, c’est pourtant assez essentiel cette relation agents/clients (et non, on ne parle plus d’usagers) bien plus essentiel que de demander aux agents de vendre des carnet de timbres pour obtenir (éventuellement) une prime. Dommage qu’il n’y ait pas une prime pour bon service, ce serait surement plus populaire.
Un village qui garde ses commodités, c’est aussi un village qui peu resté attractif pour de nouveaux arrivants. Pas uniquement un cout inutile pour une poignée d’irréductibles ruraux.

Mais un territoire qui vit c’est aussi, voire surtout, un territoire qui conserve et accueille des jeunes qu’ils soient étudiants, actifs ou autres. Et quoiqu’en disent les esprits étroits, nos territoires ruraux ont beaucoup à offrir aux « jeunes ». C’est souvent le manque de volonté politique qui étouffe les territoires. Un manque d’ambition. On nous fait souvent la promotion des services à la personne, ce qui n’est pas très attractif au final. Dans mon département, ils commencent aussi à se bouger un peu et la mise en place de nouvelles formations pourrait s’avérer une bonne idée pour rajeunir un peu la moyenne d’âge de la population. C’est une piste en tout cas qui a le mérite d’innover.

L’Auvergne a choisi une autre voie. Elle lance son « New deal » afin d‘attirer les actifs sur son sol. La région s’engage à payer le loyer durant leurs périodes d’essai aux personnes qui s’installent en Auvergne. Des entreprises partenaires ont publié des offres d’emploi sur le site créé pour l’occasion.
Je ne sais pas si la mesure sera une réussite mais au moins c’est original.

http://www.newdeal-en-auvergne.fr/#/home

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s