Puis ce que c’est ainsi

Je suis poussée à la paresse. Par Pole Emploi en plus. Si, je vous jure que c’est vrai ! Dommage qu’ils ne me paient pas des vacances en plus parce que bon, j’en aurais bien besoin pour me reposer des conneries du système.

Mardi dernier, un employeur m’appelle pour me donner un entretien d’embauche. Si, je vous assure, ça existe encore ! Bon ce n’était pas la vie de palace qui m’attendait mais un petit CUI-CAE de 20 heures pour 9 mois dans une association. Structure que je connais assez bien pour y avoir fait mon stage d’étude lors de mon BTS. J’avais donc de bons atouts dans ma manche pour me distinguer même si j’avais surement des connaissances à actualiser vu que les têtes ont un peu changé dans cette asso depuis que j’ai fini mon stage.
Bref, j’en étais au stade où je choisissais mentalement une tenue pour mardi prochain, où je réfléchissais à comment me préparer au test informatique qui serait mis en place suite à l’entretien. Un peu angoissée (enfin totalement flippée quoi) mais heureuse de me dire que j’avais des chances de passer du stade de chômeuse à précaire pour quelques mois.

Ce matin, j’étais en cours d’anglais, seule petite aide que j’ai pu grappiller au Pole Emploi, quand la charmante directrice de l’association décide de m’appeler. Elle tombe donc sur mon répondeur et me laisse un message m’annonçant que suite à une vérification auprès de Pole emploi, je ne suis pas éligible aux contrats aidés. Je semblais pourtant avoir vu ça avec ma conseillère mais bon.

Je file à mon agence préférée où un jeune homme qui soit n’est pas fait pour renseigner les gens soit n’a pas eu une bonne matinée (dur de finir à 13h) m’indique qu’en effet, je ne suis pas éligible parce que j’ai eu la joie et le bonheur de travailler 2 mois et demi entre octobre et décembre 2011. Inscrite (enfin, réinscrite) depuis juin 2011 suite à la fin de mon BTS, ce magnifique CDD poussiéreux fut la seule activité que je pu occuper depuis cette date là.

Privée de CUI-CAE parce que 3 mois de taf font de moi une personne qui n’est pas assez éloignée de l’emploi pour avoir droit à ce contrat bancal de 9 mois. Il ne faut pas bosser pendant 12 mois, rien du tout, que dalle.
Mais pourquoi mes collègues de BTS ont droit aux contrats aidés alors ?

Bref, devant ce soutien enthousiaste de l’agence pour l’emploi dans ma quête d’une place dans la société, je me met donc en vacances non officielles, glandouille pour de vrai où je vais me trouver des activités à mon gout qui me permettront un épanouissement personnel à défaut d’un épanouissement financier.

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :