Quand les médias parlent du chomage

C’est la rentrée et après les éternels sujets sur le cout de la rentrée, l’utilisation de l’ARS (oui, vous savez, cracher sur les pauvres qui se ruent au rayon hifi plutôt que d’équiper leurs mômes pour l’école) et rythmes/vacances scolaires, le nouvel os a rongé par les média est … le chômage.

Le sujet n’a pas été tiré au sort dans un chapeau. Non, non, ce sont les derniers chiffres du chômage qui ont interpellé le monde médiatique. Pensez bien, ils n’osaient l’imaginer mais ça y est, nous avons atteint les 3 millions de chômeurs ! C’est affreux et pour faire passer la pilule, nous continuons de ne pas trop approfondir les choses : il ne faudrait pas que les braves gens comprennent que ce chiffre concerne les chercheurs d’emploi en catégorie A (sans aucune activité donc) et qu’il y a quatre autres catégories que l’on cache honteusement et qui porte le nombre de chercheurs d’emploi au environ des 5 millions.

Bref, cette actualité brulante sur le taux de chômage en France donne l’occasion aux médias de voir ce qui se passe chez nos voisins et d’en tirer (à peine sans raccourci) des solutions clé en main !
On peut prendre en exemple le journal de TF1 du 3 septembre 2012, bienheureux de pouvoir faire une petite pub pour le miraculeux exemple allemand (ça faisait longtemps non ?). Nous leur accorderons que sur 2 minutes de reportage, il est bien difficile d’approfondir les choses et de donner une vision moins tronquée de la réalité, il faut aller à l’essentiel.

En substance, le reportage nous apprend que nous pouvons observé une inégalité nord/sud des pays européens en matière de chômage : les bons points au nord (of course) avec un chômage très bas et les mauvais au sud. Sans surprise, l’Espagne, la Grèce affichent un taux de chômage supérieur à 20% quand la Suède, le Royaume Uni sont sous la barre des 8%. Ni cancre, ni génie, la France et l’Italie tournent autour de 10-11%. Mais bien sur, nous avons les premiers de la classe qui vont monopoliser toute l’attention de nos journalistes, j’ai nommé l’Autriche, les Pays Bas et l’Allemagne bien sur.

On décortique donc un peu les situations des pays gagnants :
– l’Autriche, taux de chômage 4,5%. Pourquoi : un code du travail très souple, ouverture des marchés aux pays de l’Est et pression importante sur les chômeurs avec une récentes baisse des allocations.
– les Pays Bas, taux de chômage 5,3%. Pourquoi : le recours au temps partiel (1 salarié sur 2 travaille 17h et essentiellement des femmes contre 1 sur 5 en France)
– l’Allemagne, taux de chômage 5,5%. Pourquoi : résultats dus aux réformes engagées il y a 10 ans (Hartz), job à 1 euros, indemnité chômage moins élevé et plus courte et un avantage démographique qui fait qu’il y a moins de jeunes qui entrent sur le marché du travail que de personnes qui partent en retraite.
Pour se donner bonne conscience, le reportage conclue malgré tout que ces bons chiffres se font aussi sur une plus grande précarité pour les chômeurs et pour les salariés (peut être là qu’il aurait fallu creuser non ?)

Pour faire baisser le chômage, il faut donc anéantir les droits des salariés, baisser les salaires mais aussi le nombre d’heures travaillées, arrêter de faire des enfants, et laisser les chômeurs crevés de faim et de froid (et accessoirement ne pas leur laisser de quoi s’acheter 3 timbres pour envoyer des candidatures). Trop fun !

A voir :
– JT de TF1 du 3 septembre 2012
– Mots Croisés, France 2, 3 septembre 2012
– C dans l’air, France 5, 4 septembre 2012

A lire :
http://lexpansion.lexpress.fr/economie/trois-millions-de-chomeurs-en-france-un-seuil-symbolique-en-questions_330592.html
http://blogs.mediapart.fr/blog/yves-besancon/250112/le-modele-allemand-la-fin-d-un-mythe

Publicités
Article précédent
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :